Vous-êtes ici: AccueilActualitésDiaspora2021 08 30Article 616318

Diasporian News of Monday, 30 August 2021

Source: www.camerounweb.com

La domestique de l’ambassadeur du Cameroun au Gabon s’échappe avec 600 millions F CFA

La domestique de l’ambassadeur du Cameroun au Gabon s’échappe avec 600 millions F CFA La domestique de l’ambassadeur du Cameroun au Gabon s’échappe avec 600 millions F CFA

• L’ambassadeur du Cameroun au Gabon est inconsolable

• Elle a perdu plus de 600 millions

• Sa dame de ménage est pointée



L’affaire fait la une de presse camerounaise. L’ambassadeur du Cameroun au Gabon, Ngaeto Zam Edith Félicie Noëlle épouse Ondoua est dans le tourment depuis la perte d’une importante somme d’argent dans sa résidence. Selon la presse locale, plus de 600 millions de francs CFA auraient mystérieusement disparu chez l’ambassadeur. Cette dernière a porté plainte auprès des autorités policières. Elle accue la dame de ménage d’avoir volé cette importante somme.

Comme élément de preuve, l’ambassadeur indique que les sandales de la dame de mange se retrouvent sur « les lieux du crime ». La diplomate fait également constater que Colette Eyenga Mvogo a abandonné son poste sans explication renforçant sa culpabilité.

« Les fins limiers de la police judiciaire et de la Direction générale des recherches (DGR, renseignements généraux) sont activement à la recherche du présumé voleur », indique le site Gabonactu.

Ngaeto Zam Edith est nommée ambassadeur du Cameroun au Gabon en 2018. Avant cette nomination, elle était inspectrice en charge du patrimoine au Minrex.
« J’étais dans ma cuisine quand on annonce le mouvement des ambassadeurs. Je tends l’oreille évidemment. C’est comme ça que j’apprends que je suis nommée à travers le décret lu à la radio. C’était une explosion de joie », se rappelle-t-elle.

A Libreville, des interrogations fusent sur l’origine et la destination de cette importante somme que la diplomate trainait chez elle.
« La rocambolesque histoire alimente les conversations sur les réseaux sociaux. Tout le monde veut savoir si réellement le diplomate disposait d’une telle somme dans sa résidence ? D’où provient l’argent ? A quoi devait-il servir ? Pourquoi n’était-il pas placé dans un compte bancaire ? », lit-on chez nos confrères de Ganonactu.