Vous-êtes ici: AccueilActualitésDiaspora2021 07 14Article 608080

Diasporian News of Wednesday, 14 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Genève: les 'Amazones' se dénudent devant l'hôtel où réside Paul et Chantal Biya

La scène s'est prduite tôt ce mercredi matin play videoLa scène s'est prduite tôt ce mercredi matin

• Les 'Amazones' se dénudent devant l'hôtel où réside Paul Biya

• La scène s'est produite tôt ce mercredi matin

• Elles crient leur colère à l’égard de la délégation camerounaise présente sur les lieux



Après les activistes anglophones, c’est au tour des « Amazones anti – Biya » d’assiéger l’hôtel Intercontinental de Genève où réside depuis quelques jours le couple présidentiel camerounais.

En effet, tôt ce mercredi matin, celles qui se font appeler « Les Boby Tanap » sont entrées en action pour protester contre la présence de Paul Biya à Genève en dénudant leurs poitrines comme le font les membres du mouvement mondial des FEMEN. Elles ont tout naturellement enlevé leurs habits devant la police suisse tout en criant leur colère à l’égard de la délégation camerounaise présente sur les lieux.

Aussi faut-il le souligner, une grande manifestation est annoncée ce samedi à Genève par la Brigade Anti Sardinards (BAS) pour obtenir le départ de Paul Biya. Les leaders de ce groupe d’activistes camerounais proches de l’opposition annoncent la présence de plus de 5.000 manifestants.

Cette manifestation rappelle les évènements qui ont eu lieu dans la capitale helvétique lors de la dernière visite du président de la République camerounaise. Les autorités genevoises étaient obligées, pour faire baisser la tension, exiger le départ de Paul et Chantal Biya de la ville. Une scène fut considérée à l’époque par le pouvoir de Yaoundé comme une humiliation.

Les anglophones prennent d’assaut l’hôtel de Paul Biya

Une grande manifestation sera organisée le 17 juillet prochain par la BAS, en marge de la visite de Paul Biya en Suisse. En attendant cette manifestation, c’est les réfugiés anglophones qui donnent le ton des mouvements de contestations contre le président camerounais dans la diaspora.

Regroupés en petit groupe, ces derniers ont pris d’assaut ce 13 juillet l’Intercontinental, hôtel dans lequel séjourne Paul Biya depuis le 11 juillet dernier.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on voit ce groupe de manifestants prendre d’assaut l’hôtel aux cris de « il est là », « on doit l’arrêter », ou encore de « il nous a chassé de chez nous ». Les manifestants déclarent aussi « vouloir la tête de ce criminel ». Ils accusent aussi la Suisse d’être complice du Paul Biya et de tout son régime.

Cette première manifestation dont nous vous proposons la vidéo ci-dessous donne le donne le ton de l’ambiance qui attend Paul Biya le samedi prochain.