Vous-êtes ici: AccueilActualitésDiaspora2021 09 16Article 618772

Diasporian News of Thursday, 16 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Drame : une Camerounaise retrouvée morte après un viol en Guinée Equatorial

Une Camerounaise retrouvée morte après un viol en Guinée Equatorial Une Camerounaise retrouvée morte après un viol en Guinée Equatorial

• L’identité de la victime n’est pas révélée

• Il s’agit d’une Camerounaise selon N’Zui Manto

• La mise en garde de l’ambassadeur du Cameroun en Guinée Equatoriale


Les images sont insoutenables. Selon le lanceur d’alerte Nzui Manto, il s’agit de la dépouille d’une Camerounaise retrouvée nue dans les champs en Guinée Equatoriale. Selon la même source, des indices concordantes amènent à présumer un viol, suivi d’assassinat. « Une camerounaise retrouvée nue, la dépouille balancée dans les champs en Guinée équatoriale. Tout porte à croire qu’il s’agit d’un viol suivi d'un meurtre », a-t-il publié. CamerounWeb n’est pas en mesure de donner avec précision l’identité complète de la victime.

Il y a quelques semaines, l’ambassadeur du Cameroun en Guinée Equatoriale déconseillait à ses compatriotes de saisir de la justice de leur pays hôte en cas de litige. Désiré Jean Claude Owono Menguele a presque interdit aux ressortissants camerounais résidant en Guinée équatoriale de régler leurs différends devant les juridictions guinéennes. L’ambassadeur du Cameroun dans ce pays menace de prendre des mesures répressives contre les contrevenants à ses nouvelles consignes. Il est plutôt favorable au règlement à l’amiable des conflits entre Camerounais.

« L'ambassadeur de la République du Cameroun auprès de la République de Guinée Equatoriale porte à la connaissance de toute la communauté camerounaise vivant dans ce pays frère, qu'il est désormais fortement déconseillé à un ressortissant camerounais, d'initier à l'encontre de ses compatriotes, toute poursuite judiciaire auprès des autorités équato-guinéennes, sans préalablement avoir posé le problème au niveau de l'ambassade pour la recherche de solution par voie de consensus.

Les contrevenants à cette consigne s'exposent à toutes formes de mesures répressives de la part de l'Ambassade », lit-on dans un communiqué signé par l’ambassadeur.