Vous-êtes ici: AccueilInfosDiaspora2020 10 11Article 547972

Diasporian News of Sunday, 11 October 2020

Source: Cameroon Info

Accusé de cambriolage en Belgique, Serge Branco en colère, menace !

Ce dimanche 11 octobre 2020, le Champion Olympique Sydney 2020, Serge Branco célèbre son 40e anniversaire dans un contexte inhabituel.


Comme de tradition depuis sa naissance, Serge Branco a soufflé une bougie de plus ce 11 octobre. « Je remercie le bon Dieu pour mes 40 ans » a-t-il posté dans les réseaux sociaux depuis sa résidence en Allemagne.

Avant de retourner chez lui à « Die Mannschaft », l’ancien footballeur international camerounais a passé quelques jours chez sa sœur cadette en Belgique d’où il serait parti le jeudi 08 octobre dernier en emportant de l’argent et des objets de valeurs. « Un dénonciateur a déclaré au National Telegraph, que la sœur de Serge avait emmené ses enfants à un rendez-vous avant que Serge ne profite de l’occasion pour commettre le cambriolage avant de s’enfuir en Allemagne » peut-on lire dans l’article intitulé « Un ancien joueur camerounais accusé de cambriolage en Belgique » publié dans le journal National Telegraph.

Contacté par Cameroon-info.net pour en savoir plus, l’ancien Lions indomptables a plutôt apporté un démenti cinglant.

« Tout ce qui est écrit est faux. Je suis victime d’un sabotage savamment monté par mon beau-frère en Belgique, un homme qui a 3 enfants avec ma petite sœur sans prendre soin d’elle, sans tenir à sa promesse de mariage. C’est moi qui soutient ma petite sœur avec ses 3 enfants depuis des années. Quand j’ai découvert que le père de ses enfants est marié avec une autre femme, j’ai menacé le Monsieur de ne plus mettre pied chez ma sœur. Depuis ce temps, il veut me salir partout» explique le Champion Olympique 2000.

« C’est déraisonnable de m’accuser de cambriolage alors que je jouis de toute ma liberté je suis chez moi en Allemagne avec mes enfants à Düsseldorf et j’étais récemment en Belgique chez ma petite sœur où j’ai passé 1 semaine. Pendant mon séjour là-bas, j’ai eu une dispute avec ma petite sœur, j’ai cassé des choses là-bas et je lui ai dit que je récupère tous les cadeaux que je lui apporte tous le temps parce que son feyman (le père des enfants de sa sœur cadette, Ndlr), continue de venir vivre ici sans payer le loyer, ni la pension alimentaire. Je suis sorti et je suis rentré chez moi en Allemagne. Grande est ma surprise de lire dans un journal que je suis accusé de cambriolage. Cette affaire ne va pas se terminer comme ça, dès lundi je vais contacter mon avocat en Allemagne pour donner une suite judiciaire à cette histoire » promet l’ancien sociétaire de Unisports du Haut-Nkam, club du championnat d’élite au Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter