Vous-êtes ici: AccueilActualitésActualités Criminelles2021 06 11Article 601567

Actualités Criminelles of Friday, 11 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Un exploitant minier chinois tire à bout portant sur un employé camerounais à Kana

La victime s’appelle Boutili Rostand

Il se trouve interné à l'hôpital régional de Bertoua

Le responsable du coup de feu a été mis aux arrêts.
La situation est extrêmement tendue dans la région de l’Est. « Le responsable de la China mining, société d'exploitation minière basée à Kana, arrondissement de Kette, région de l'Est, vient de tirer à bout portant ce 10 juin 2021 sur l'un de ses anciens employés le nommé Boutili Rostand. Le sous-préfet de Kette a effectué une descente sur les lieux avec les forces de sécurité. Une séance de travail vient d'avoir lieu à la sous-préfecture de Kette. La victime a été évacuée à l'hôpital régional de Bertoua car la balle est encore dans son corps », raconte le journaliste Pierre Nka. L’homme de media ne revient malheureusement pas sur le diffèrent qui a opposé l’exploitant chinois à l’employé camerounais.

Une situation qui perdure

Ce n’est pas la première fois qu’un tel incident se produit dans une exploitation minière au Cameroun. On se souvient qu’en 2019, c’était l’artisan minier, Narko Tayo qui avait reçu une balle tirée par un employé d’une entreprise chinoise, installée à Colomine, dans l’arrondissement de Ngoura région de l’Est. Bien avant lui, en 2018, à Longa Mali dans la région de l’Est, c’est un exploitant minier chinois qui avait tué par balle un artisan minier dans un chantier de l’entreprise minière chinoise Lu et Lang. Le tireur chinois avait été par la suite tué par les autres artisans à coup de pierres.

Depuis 2015, l’organisation FODER n’a de cesse d’interpeller les autorités et les administrations en charge de la gestion de ressources minières, de la sécurité et de l’administration territoriale sur l’usage des armes à feu dans les sites d'exploitation minière par les exploitants miniers.