Vous-êtes ici: AccueilActualitésActualités Criminelles2021 09 07Article 617437

Actualités Criminelles of Tuesday, 7 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Mort de Mirabelle: son frère brise le silence et accuse le corps médical

'Elle était couchée pendant 30 à 45 munites, personne ne prend soin d'elle' play video'Elle était couchée pendant 30 à 45 munites, personne ne prend soin d'elle'

• Mirabelle Lingom est décédée ce lundi 06 septembre à Douala

• Son frère aîné est revenu sur les circonstances de sa mort

• L'intégralité du reportage



La jeune Mirabelle Lingom, devenue tristement célèbre après avoir été indexé dans une sextape, est décédée ce lundi 06 septembre à Douala dans des circonstances encore troubles.

Suite à des ennuis de santé, la victime s'est rendue à l'hôpital de district de la cité des palmiers, où elle se faisait suivre depuis qu'elle a été victime d'un viol. Malheureusement, elle y est restée et n'en sortira plus vivante.

Rencontré par nos confrères du site Afrikinform, Paul René Bikop, frère aîné de Mirabelle est longuement revenu sur les circonstances de la mort de sa jeune sœur. Alors que sur la toile des voix s'élèvent déjà pour évoquer la thèse de l'empoisonnement, son frère lui, évoque celle d'une négligence médicale.
"Je suis allé vers le médecin. J'ai dit au médecin que ma petite sœur est en train de mourir. Il y avait une dame à l'intérieur en train de téléphoner et je suis allé vers elle. Je lui ai fait comprendre que ma petite sœur est en train de mourir. Elle me dit que "Tu m'appelle comme ça, tu ne sais pas que je suis au téléphone?". Je lui ai dit que ça veut dire quoi? (...) au point où elle et moi on s'est chamaillé. Ça a été une négligence clinique. Elle était couchée pendant 30 à 45 munites, personne ne prend soin d'elle.", a déclaré Paul René Bikop.

La rédaction de CamerounWeb vous propose de suivre l'intégralité du reportage