Vous-êtes ici: AccueilInfosCrime & Punishment2021 01 29Article 570121

Crime & Punishment of Friday, 29 January 2021

Source: Cameroon Info

La douane saisit 5000 litres d’acide nitrique destinée à la fabrication d’Engins explosifs à Tiko

La cargaison qui provient du Nigeria serait destinée à la fabrication d’Engins explosifs improvisés (EEI).
C’est une nouvelle grosse prise effectuée par la douane camerounaise. Elle annonce la saisie le 28 janvier 2021 de 5000 litres d’acide nitrique à Tiko dans la région du Sud-Ouest. D’après les gabelous, la cargaison était reconditionnée dans 20 fûts de 250 litres et provient de Kalabar au Nigéria voisin.

Cette nouvelle saisie d’acide nitrique survient plus d’un mois après celle de la capitale économique. L’on se souvient que le 20 décembre 2020, les éléments de la mission Halte au commerce illicite (Halcommi) 3 de la douane, avaient saisi 2000 litres d'acide nitrique au quartier PK5 à Douala, en provenance de la région du Sud-Ouest. Les contrebandiers avaient tenté de les reconditionner dans 100 bidons de 20 litres chacun, mais n’avaient pas échappé à la vigilance des fins limiers de la douane.

Les produits saisis ont été entreposés dans les locaux de l’ancienne direction des douanes à Bonanjo, où une procédure a été ouverte. Le propriétaire de ladite marchandise devant prouver qu’elle n’était pas destinée à un usage pernicieux, afin qu’elle lui soit restituée. D’après des spécialistes, l'acide nitrique est un propulseur chimique pouvant être utilisé dans la fabrication d’Engins explosifs improvisés (EEI). Une menace prise au sérieux par la douane au moment où le pays fait face à une insécurité ambiante.

Notamment l’explosion des bombes artisanales dans des villes et dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest, relativement à la guerre entre armée et sécessionnistes depuis quatre ans. D’après la direction générale des douanes, 2 tonnes de charges explosives ont été saisies en 2020 dont 2070 kg d’EEI à Pakete (Nord). Elle précise que la contrebande et la contrefaçon touchent tous les secteurs de l'économie et font perdre plus de 100 milliards de FCFA par an à l’économie du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter