Vous-êtes ici: AccueilInfosCrime & Punishment2019 05 15Article 463150

Crime & Punishment of Wednesday, 15 May 2019

Source: camerounweb.com

Justice populaire: un braqueur sauvagement tué à Badjoun

Le carrefour Semto à Badjoun a été le théâtre d'un braguage lundi dernier. Selon les informations rapportées à la rédaction de camerounweb, trois individus armés parmi lesquels une femme sont arrivés le 13 MAI 2019 à bord d’une moto aux environs de 19h10. Ils se sont d’abord dirigés silencieusement Chez Silas, vendeur des accessoires de téléphones et autres. Ils ont tenu tout le monde au respect et se sont emparés des téléphones portables et une importante somme d’argent.

Ils se sont ensuite dirigés vers le bar de Madame Régime, toujours au carrefour SEMTO après avoir tiré deux coups en l’air pour dissuader les populations. C’est alors que l’un d’eux, armé d’un fusil calibre 12 a fait son entrée dans le bar où venait d’arriver le Prof Médard FOGUE, directeur de l’IUT Fotso Victor de Bandjoun. Ils ont demandé au Professeur de se coucher à plat ventre derrière le comptoir car il était sans doute une cible privilégiée. Monsieur TAMO Alexis qui s’y trouvait également a obtempéré aux injonctions du braqueur de lui remettre le téléphone. L’ayant sommé de lui remettre son porte-monnaie, le sieur TAMO a fait semblant de le jeter au sol. C’est alors que le braqueur s’est courbé pour le repérer. Le sieur TAMO, armé d’un courage de fer, a bondi directement sur le braqueur. Il a réussi, au terme d’une violente bagarre, à mettre la main sur la gâchette du calibre 12. Dans un sursaut de désespoir, il a crié au secours. Ses compagnons de fortune, malgré la peur, se sont alors levés pour lui prêter main forte et au finish ils ont réussi à le maitriser.

Les deux autres ont réussi à s’enfuir en prenant le chemin de Famla I, in quartier de la ville. Face à la furie et à, la détermination de la population d’en finir avec le braqueur à l’aide du supplice au pneu, les gendarmes de la Brigade de Semto ont accouru sur les lieux pour l'extirper de la vindicte populaire. Face à la foule qui affluait au carrefour, ils n’ont eu aucun choix que d’appeler au renfort et en moins de 20mn une dizaine de gendarmes armés, venus de la Brigade de Pété Bandjoun sont arrivés pour maitriser la furie de la population et éviter le pire.

Malheureusement le braqueur neutralisé a rendu l’âme tard dans la soirée, sans dire le moindre mot alors que les deux autres sont pour le moment en cavale. Sa dépouille se trouve à la morgue de l’hôpital de Dja. Selon certains indiscrétions, le braqueur décédé s’appellerait LOWE.