Vous-êtes ici: AccueilActualitésActualités Criminelles2021 08 27Article 615901

Actualités Criminelles of Friday, 27 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Démantèlement d’une usine non agréée de fabrication de vinaigre à Mewoulou

Le présumé est propriétaire d'une usine implantée dans son propre domicile Le présumé est propriétaire d'une usine implantée dans son propre domicile

• L'interpellation a été faite lors d'une patrouille de routine au lieu-dit "Akok Ndoe II"

• Le présumé est propriétaire d'une usine implantée dans son propre domicile

• Une enquête a été ouverte


C’est au cours d'une patrouille de routine au lieu-dit « Akok Ndoe II », le 25 août 2021 aux environs de 14 heures, que les éléments du Poste de Gendarmerie de Mewoulou ont interpellé un individu âgé de 43 ans, transportant une importante cargaison de fausses bouteilles de vinaigre.

Selon les premiers éléments de l’enquête, il est propriétaire d'une usine implantée dans son propre domicile, et fabrique lui-même ses produits contrefaits, à base d'acide acétique, de colorant et de l'eau de forage.

Le service de communication de la gendarmerie nationale, qui a relayé l’information, précise que le présumé faussaire ainsi que les produits saisis ont été conduits dans ladite unité, où une enquête a été ouverte.

LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE: INTERPELLATION D'UN CELEBRE RECELEUR A DOUALA

C’est sur une véritable caverne d’Ali Baba que les éléments du commissariat du 4ème arrondissement sont tombés dans le quartier Feu rouge Bessengue à Douala.

En effet, un célèbre receleur surnommé affectueusement « Koloko » a été interpelé par les forces de l’ordre. Il s’est spécialisé dans l’achat et vente des objets volés. Il a été cueilli en plein exercice de son activité.

Selon la commissaire de police Mboe Owona, qui a mené la descente, lors de son interpellation, le présumé était en train de vouloir acheter des pèles fraîchement volées dans un chantier. Conduit à son magasin, les forces de l’ordre découvrent d’autres objets volés dont des batteries de camion, des rouleaux, des tuyaux, des pièces à auto et d’autres articles. Sur information d’un témoin rencontré sur les lieux, une descente a été effectuée au domicile de « Koloko » de son vrai nom Lontsi Paul. Sur place, les policiers tombent sur « tout un village d’objets volés ». Une maison remplie de divers objets volés, allant des matériaux de construction aux équipements ménagers, en passant par l'électronique et les pièces détachées de Moto. Une importante cargaison qui suscite des interrogations sur sa provenance.

Le suspect a été arrêté en même temps que deux hommes soupçonnés d'avoir acheté certains des objets volés.

Le principal suspect a été arrêté après que les éléments de sécurité aient mis la main sur les acheteurs présumés du matériel volé à Akwa.

Lontsi Paul alias « Koloko » médite actuellement son sort dans les locaux du commissariat du 4ème arrondissement de la ville de Douala en attendant d’être traduit devant le procureur de la République près le tribunal de première instance de Douala Bonanjo.

Il faut préciser que cette opération a été instruite par le délégué régional à sûreté du Littoral et s’inscrit dans le sillage d’une action diligentée par le préfet du département de Wouri, lequel avait émis un avis de recherche contre les receleurs de la ville de Douala.