Vous-êtes ici: AccueilInfosCrime & Punishment2021 01 08Article 565799

Crime & Punishment of Friday, 8 January 2021

Source: camerounweb.com/cameroun-info.net

Découverte d'un engin explosif improvisé à Kumba

Un engin explosif improvisé (EEI) a été présenté par les forces de sécurité dans la ville de Kumba, dans un kiosque à journaux situé dans le quartier Buea-Road.

Les habitants ont découvert le dispositif suspect attaché à un compteur électrique ce jeudi 7 janvier 2021, près du centre de presse de Kumba. Ceux qui ont trouvé l'engin en ont informé les forces de défense et de sécurité.

Wilson Elong Njume Njikang, commissaire au commissariat central de Kumba chargé de la sécurité publique, a conduit une brigade de police sur les lieux. Constatant que l'objet suspect était un engin explosif improvisé, des spécialistes militaires ont été appelés du 6e bataillon militaire. "Les soldats ont neutralisé l'engin explosif improvisé sans causer de dommages à la vie ou à la propriété", a déclaré une source locale.

L'incident a créé la panique chez les habitants autour de la zone où l'explosif avait été trouvé.

Ali Anogu, l'officier de la subdivision de Kumba I, et le Ntou'ou Ndong, l'officier principal de la division Meme ont remercié la population locale pour sa collaboration avec les forces de défense et de sécurité pour maintenir la sécurité dans la ville.

Les autorités ont déclaré que les séparatistes armés de la région doivent en être les auteurs.

La découverte de ce jeudi porte à deux le nombre d'engins explosifs improvisés diffusés par les agents de sécurité à Kumba. Le premier a été désamorcé l'année dernière dans une station-service à quelques mètres du poste de police central de Kumba.

Cette découverte intervient un jour après qu'un engin explosif improvisé aurait été posé par des combattants séparatistes à Momo, dans la région du Nord-Ouest, a explosé, tuant cinq personnes, dont quatre soldats et la déléguée divisionnaire de Momo pour la communication, Mme Liwusi Rebecca Jeme.

Les meurtres, les enlèvements, les incendies criminels, les mutilations et la terreur pure et simple font désormais partie de la vie quotidienne dans certaines parties des régions anglophones.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter