Vous-êtes ici: AccueilActualitésActualités Criminelles2021 07 09Article 607204

Actualités Criminelles of Friday, 9 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Criminalité : un ancien footballeur égorgé à Bafia pour une affaire de terrain

Le département du Mbam et Inoubou est encore sous le choc Le département du Mbam et Inoubou est encore sous le choc

Le drame s’est produit dans la nuit du jeudi à vendredi 08 juillet.

L’ancien footballeur Ayonh à Mbam a été égorgé pendant son sommeil .

Il serait mort des suites à un litige foncier.

La ville de Bafia dans le département du Mbam et Inoubou est encore sous le choc. Un homme y a été sauvagement tué par des hommes encore non identifiés. C’est dans la nuit du jeudi 08 au vendredi 09 juillet dans la ville de BAFIA que le drame s’est noué. L'ancien footballeur de Bafia Club Ayonh à Mbam a été retrouvé égorgé pendant son sommeil sur son lit. selon plusieurs sources, ce dernier était propriétaire de plusieurs terres dans la ville. Et la cause de sa mort serait un litige foncier. Alertés de ce drame, les forces de maintien de l’ordre ont bouclé la ville pour essayer de mettre la main sur les présumés assassins. Au moment où Camerounweb.com met sous presse cet article, les malfrats n’avaient pas encore été arrêtés. Le corps de la victime a été saisi par les autorités de la ville et mis à la morgue de l’hôpital de Bafia.

Le département du crime.

Dans le même département, mais précisément dans l’arrondissement d’Ombessa des jeunes ont violé il y a quelques jours une vielle femme de 80 qui est ensuite morte. Dans un reportage vidéo, les habitants du village, les parents des victimes ainsi que les chefs partagent leurs inquiétudes face à ce phénomène qui est apparu dans la localité il y a environ 2 mois. La scène de viol de l’octogénaire s'est produite devant l’époux de la vieille femme. Selon la gendarmerie, ces jeunes encagoulés et usant d’armes blanches ont fait irruption dans le domicile du couple, sis au village Nguienstig, dans le département du Mbam et Inoubou, arrondissement d’Ombessa, Région du Centre Cameroun.

Ils exigeront au couple de leur remettre une somme de 2 millions de francs CFA, qu’il aurait en sa possession. Après de multiples fouilles infructueuses, ils se succèderont sur la dame de maison, âgée de 70 ans, pour assouvir des besoins coupables, sous le regard impuissant de son époux âgé de 81 ans.