Vous-êtes ici: AccueilActualitésActualités Criminelles2021 06 29Article 605236

Actualités Criminelles of Tuesday, 29 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Crime politique: toute une famille assassinée à Bonaberi

Derrière le lycée Polyvalent à Bonabéri play videoDerrière le lycée Polyvalent à Bonabéri

• Toute une famille décimée à Bonabéri, deux jeunes employés accusés

• Condamnés à mort, ils ont été exécutés

• Pour Arol Ketch, il s'agit d'un crime politque que les hommes du pouvoir ont maquillé en braquage qui a mal tourné



Le quartier Bonabéri sous le choc à Douala après la découverte macabre dans les environs du lycée Polyvalent. "Le père, la mère et leur enfant de 3 ans ont été sauvagement assassinés et leurs corps jetés dans une fausse. Même le chien n’a pas été épargné. Le bébé âgé de quelques mois a été enfermé dans le tiroir d’une commode".

Le crime serait produit dans la nuit du Jeudi 7 juin au Vendredi 8 juin 1979, raconte le 'rat des archives' Arol Ketch. Toute une famille détruite. Tout de suite, la scène de crime sera examiné par les policiers et l'affaire portée devant un procureur de la République. Il s'agit de l'afgfaire Mpondo.

Dans un premier temps, les premiers soupçons vont être désignés. Sylvestre Ndjomzeu âgé de 20 ans, gardien chez les Mpondo et son ami Oumbé âgé de 23 ans
sont accusés d'avoir tué la famille de leur patron. Ils seront les bouc-émissaires dans ce que Arol Ketch appelle une crime politique.

L'arrestation de ces deux jeunes n'est qu'en réalité une maquillage de la réalité des choses. "Ils sont en réalité des boucs émissaires utilisés par la justice pour couvrir les véritables coupables, des hauts dignitaires du régime", relate Arol Ketch.

Le verdict va tomber! Les deux jeunes hommes jugés fautifs sont condamnés à mort. "Ils ont été exécutés alors que le Cameroun n’exécutait plus les condamnés à mort. C’est comme s’il était question d’enterrer un secret.Ils sont les derniers condamnés exécutés de l’histoire du Cameroun. Les véritables coupables sont encore parmi nous pour certains", regrette Arol Ketch.

Il donne d'amples informations sur cette affaire dans la vidéo ci-dessous!