Vous-êtes ici: AccueilActualitésActualités Criminelles2021 09 15Article 618562

Actualités Criminelles of Wednesday, 15 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Crime crapuleux: un bébé et sa mère morts noyés dans leur domicile à Douala

Les circonstances liées à leur décès restent encore à élucider Les circonstances liées à leur décès restent encore à élucider

• Le découverte a été faite au quartier Béedi situé dans le 5e arrondissement de la ville de Douala

• Ils sont mort noyés dans un sceau pour le bébé et dans un fût pour la mère

• Les circonstances liées à leur décès restent encore à élucider


C’est une tragique découverte dans le quartier Béedi situé dans le 5e arrondissement de la ville de Douala lundi dernier.

Il s’agit d’un bébé de sexe masculin et sa mère qui ont été tués dans leur domicile.

Selon les informations recueillies par la rédaction de CamerounWeb, il s’agit du domicile du nommé Hector Basanaga, petit ami de la défunte et père du bébé. Les deux corps ont été retrouvés dans des postures qui laissent penser qu'ils ont été tués par noyade. Le corps de la jeune dame a été découvert noyé dans un fût, tête dans l'eau et celui du bébé de 8 mois dans un seau de 10 litres d'eau.

Hector Basanaga aussitôt alerté est arrivé sur le lieu du drame et a justifié son absence par une hospitalisation.

Les éléments du commissariat du 10e NDOG-BONG descendus à Beedi pour ce drame sont accusés d'abandon par la famille qui leur trouve une attitude peu commode dans un cas aussi grave.

Pour l’heure, les circonstances liées au décès d’Aissatou Gueko et son bébé Noe Boumtche restent encore à élucider.

Assassinat_Mere_Bebe_Douala

DOUALA: UNE FEMME TUE LES 6 ENFANTS DE SA VOISINE EN PROVOQUANT UN INCENDIE

Dans un compte-rendu de l'affaire qu'elle a reçue, Me Charlotte Tchakounte explique comment sa cliente a vu tous ses enfants mourir dans les flammes. Ces enfants ont été enfermés dans leur chambre à l'aide d'un cadenas par une voisine qui a ensuite mis le feu grâce à de l'essence. CamerounWeb vous propose le résumé de cette ténébreuse affaire.

"Agée de 39 ans et célibataire comme successivement abandonnée par ses 2 Partenaires, Brigitte mère de 7 enfants était à son lieu de commerce lorsque les 6 vivant avec elles décédaient dans un incendie orchestré en pleine nuit par sa voisine Jeannette.
Cette dernière reconnaît avoir aspergé le carburant et bloqué à l'aide d'un cadenas les 6 enfants dans la chambre où ils dormaient.

Il se trouve que quand l'incendie a commencé, les voisins ont voulu ouvrir la porte de Brigitte pour arracher ses enfants des flammes mais cette voisine a déclaré que ces derniers sont déjà sortis. Cette attitude a poussé les voisins à taper correctement sur elle. N'eut été l'intervention de la Police elle aussi aurait été jetée dans les flammes surtout qu'à la question de savoir pourquoi un tel Acte, Jeannette a répondu "c'est parce que Brigitte n'adresse la parole à personne".

A la question de savoir pourquoi Brigitte ne parlait ni à Jeannette ni aux voisins, elle rétorque "c'est parce qu’ils ne parlaient que l'anglais que je ne comprends pas".
C'est en présence de Brigitte que la Police a embarqué Jeannette et une autre voisine qui dit n'avoir pas signalé que les enfants là sont dans la chambre.
A la question de savoir pourquoi ce silence, cette voisine a déclaré "je voulais bien dire à l'équipe de sauvetage mais jeannette m'en a empêchée".

Les flammes n'ont pas atteint la chambre de Jeannette qui présente au moment de faits, à fait sortir de sa chambre ses 5 enfants et effets. Pendant l'audition de Brigitte sur les lieux à3 h du matin, le père des 5 premiers enfants a été appelé par la Police mais ce dernier a dit qu'il est trop loin à Bafoussam ; curieusement, à 6 h, il était au chevet de Brigitte à l'Hôpital où elle était gardée sous surveillance médicale.
Les 2 derniers enfants (jumeaux) étaient âgés de 3 ans et 8 mois. Ils ne connaissent pas leur géniteur chassé par Brigitte à cause des menacés et de la maltraitance qu'ils servaient aux 5 premiers enfants.

C'est 2 semaines après l'avoir chassé que Brigitte a réalisé qu'elle était enceinte de lui et elle a préféré assumer toute seule sa vie d'où la naissance de ces 2.
Brigitte se retrouve aujourd'hui sans rien de tous ses effets, tout ayant brûlé.
Ivana, la seule enfant encore en vie est âgée de 19 ans et épileptique à cause d'une dette non remboursée par son géniteur. Depuis le décès de ses 6 cadets, elle a rejoint sa maman Brigitte au sol du salon d'une âme charitable au quartier Brazzaville.

En l'état actuel, elle ne sait pas de quel côté regarder car d'un moment à l'autre, elle sera obligée de libérer le salon d'autrui où elle passe ses nuits depuis l'incendie.
Elle souhaite qu'on l'aide à :

- enterrer ses 6 enfants
- avoir un local où elle va résider avec sa fille malade,
- reprendre progressivement son autonomie.
Je te prie de ne pas endurcir ton cœur face à cette situation dramatique que traverse Brigitte, la femme battante d'hier".