Vous-êtes ici: AccueilInfosCrime & Punishment2020 07 08Article 525892

Crime & Punishment of Wednesday, 8 July 2020

Source: Actu Cameroun

Crime: activement recherché, un présumé braqueur est arrêté à Douala


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Lors de son interpellation, il avait en sa possession de deux pistolets de défense et des munitions.

Activement recherché, Djouga Franck, un présumé braqueur, a été arrêté le week-end dernier à Douala par la compagnie de gendarmerie. Il a été interpellé à Bonamoussadi quartier du 5eme arrondissement de Douala.

Spécialisé dans le braquage des villas
Ça faisait longtemps que l’homme de 46 ans, circulait dans la ville comme bon lui semble sans se faire remarquer. Alors qu’il était activement recherché par les forces de maintien de l’ordre.

Le présumé bandit était spécialisé dans le braquage des villas selon les éléments de la gendarmerie de Ndogbong. Ses principales cibles étaient les opérateurs économiques et les hauts fonctionnaires.


Un nouveau coup en préparation
Lors de son interpellation, il avait en sa possession de deux pistolets de défense et des munitions. Et ce n’est pas tout ! Il se préparait à effectuer un nouveau braquage comme le confirme le commandant de la compagnie de Ndogbong :


« Mon équipe et moi avons pu interpeller, à Bonamoussadi, aux environs de 23 h, un présumé braqueur activement recherché et spécialiste de braquage dans les domiciles des opérateurs économiques et les hauts fonctionnaires. Le nommé Djoundja Franck, 46 ans. Pendant son interpellation, il se préparait pour réaliser un nouveau coup. Et il était en possession de deux pistolets de défense plus 42 munitions et des chargeurs », a expliqué le commandant.

Le quartier Ndogbong est réputé dangereux. Il y a quelques années, plusieurs habitants y étaient braqués par un groupe de bandits armés de machettes. Parmi les victimes, la famille Tatiazé donc les membres avaient été tabassés à tour de rôle avec leurs machettes. Puis, ils ont pillé la maison en emportant argent, téléphones portables, bijoux, Vcd et Dvd. Ce fut le même traitement dans la dizaine de maisons visitée par le groupe de 7 bandits qui opéraient à visage découvert.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter