Vous-êtes ici: AccueilInfosCrime & Punishment2021 05 28Article 599035

xxxxxxxxxxx of Friday, 28 May 2021

Source: La Voix du Centre n°0212

Contrebande : plus de 50 tonnes de sucre saisies à Kousséri

Déployés dans le cadre de l’opération Halcomi, «Halte au commerce illicite» dans cette ville Camerounaise frontalière au Tchad, les éléments de la Douane Camerounaise saisissent ainsi une cargaison record de sucre de contrebande.
Dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 Mai dernier, c’est près de 1068 sacs de 50 kg qui ont été saisies dans la ville de Kousséri (région de l’Extrême-Nord), laquelle ville est séparée de Ndjamena, la capitale tchadienne, par le pont Nguéli.

A en croire en effet Jude Mofor, le Commandant de la zone 3 de l’opération Halcomi 3, qui couvre les trois régions septentrionales du pays; «Cet importateur est bel et bien passé par nos bureaux et, il a déclaré l’importation de la farine. Sauf que, à l’entrée de Kousséri où nous avons posé des contrôles pour vérification de balises de déclarations, nous avons constaté que le camion transportait du sucre en lieu et place de la farine. Or, les autorisations aux importateurs pour faire entrer du sucre au Cameroun sont uniquement données par le ministère du commerce. Et cet importateur n’en avait aucun papier dans ce sens».

Il .est à rappeler que, le Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République Ferdinand Ngo Ngoh, dans une correspondance datée du 21 Août 2014 et adressée à Philémon Yang, alors Premier Ministre de l’époque, justifiait de ce que. au titre de mesure de sauvegarde visant à protéger l’industrie locale, prescriptions avaient été données par le Gouvernement Camerounais, d’interdire les importations de sucre «jusqu’à nouvel avis».



L’envers du décor

Faisant suite à l’incapacité du principal producteur local qu’est la Société sucrière du Cameroun (Sosucam), qui peine à satisfaire la demande, pour éviter des pénuries, cette note avait été abrogée par des autorisations spéciales d’importations accordées aux importateurs, y compris au leader même du marché du sucre. Toutefois, face aux différentes plaintes récurrentes de la Sosucam qui, très souvent menace d’arrêter ses machines et de licencier le personnel du fait de la mévente de ses produits, dû au fait des importations et de la contrebande, ces autorisations d’importation ont été officiellement suspendues en 2018.

Autre chose, aux côtés des concurrents tels que Nosuca, Sumocam et New Food, le leader du marché Camerounais du sucre avec une production annuelle qui culmine officiellement les 130milles tonnes, la Sosucam se trouve tout de même à avoir des tensions liées à la gestion générale de la demande nationale en sucre, qui est estimée à t 300 000 tonnes par an.

Affaiblie et dos au mur, la Sosucam, qui au départ s’est vu être, dans des combats acharnés ^’importations, devient aujourd’hui celle-là qui importe elle-même d’importantes quantités de sucre de Saaris Congo et du Brésil, à en croire les statistiques.de la Direction Générale des Douanes. Laquelle accuse la Sosucam de délaisser le marché Camerounais au profit d’exportations extérieures, où les prix sont plus alléchants, notamment vers le Gabon et la Guinée équatoriale.

Autres saisies dans la nuit du mardi 25 à mercredi 26 Mai 2021, le Poste des Douanes de.Mbaiboum a mis la main sur 12 cartons de cigarettes de marque Gold Seal non estampillées, soit 600 cartouches »contenant 120.000 bâtons de cigarettes. Dans le même cadre de l’opération Halcomi 3, c’est une Toyota starlette chargée de marchandises de contrebande en provenance du Nigéria et à destination de Garoua au Nord du pays qui a été saisi par la Douane Camerounaise.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter