Vous-êtes ici: AccueilActualitésActualités Criminelles2021 09 21Article 619489

Actualités Criminelles of Tuesday, 21 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : les policiers torturent un civil à la machette et filment la scène (vidéo)

Les policiers torturent un civil à la machette et filment la scène play videoLes policiers torturent un civil à la machette et filment la scène

Les images sont insoutenables. Une demi-dizaine de personnes en tenue de police immobilise au sol un homme a moitié nu. Un autre policier, donne de violents coups de machette à l’homme au sol. Les policiers insensibles aux pleurs et cris de leur victime multiplient les exactions. Une autre personne filme la scène horrible. Pour l’heure CamerounWeb n’est pas en mesure d’identifie avec exactitude l’endroit où ces images choquantes ont été tournées.

Cette vidéo remet au goût du jour, les nombreuses violations des droits de l’homme perpétrées par les forces de l’ordre et de défense au Cameroun. La police camerounaise a une image écornée. C’est ce qui explique les attitudes de défiance de plus en plus répétées de la population. En moins d’un mois deux policiers ont été renversés par des conducteurs qui ont refusé d’obtempérer. Des images de plus en plus récurrentes des policiers aux prises avec les civils inondent la toile.

Le ministre de l’administration territoriale accuse les populations civiles d’être à la cause de ces bagarres. « Provoquer une bagarre avec un agent de Police en refusant d’obtempérer à une injonction est inacceptable. Le Délégué Général à la Sûreté Nationale, ici présent, a toujours prêté une oreille attentive aux récriminations des citoyens contre les dérives réelles ou supposées de certains fonctionnaires de Police », précise le ministre qui annonce des poursuites judiciaires contre les civils qui tenteront encore d’affronter les hommes en uniforme.

« Dès ce jour, des instructions fermes ont été données aux Gouverneurs de Région pour gérer les cas des personnes qui s’en prennent aux agents de Police dans l’exercice de leurs fonctions. Les comportements irresponsables et désobligeants à l’endroit des agents de sécurité seront dorénavant punis conformément aux textes en vigueur », informe Atanga Nji.