Vous-êtes ici: AccueilInfosCrime & Punishment2020 10 27Article 551857

Crime & Punishment of Tuesday, 27 October 2020

Source: wihianews.com

Black Monday, quand la république pleure ses enfants

Ce lundi 26 octobre 2020, jour de reprise des classes après le week-end ensanglanté vécu à Kumba, a vu les camerounais se lever comme un seul homme pour rendre un vibrant hommage aux élèves assassinés sauvagement samedi 24 octobre 2020, au complexe scolaire « Mother Francisca International Bilingual Academy », à Kumba.

Une déferlante de larmes a coulé sur les visages encore hagards des camerounais ce lundi 26 octobre 2020. En chœur, ils ont tenu à exprimer leurs peines, leurs dédains, leurs haines pour ce qui est considéré aujourd’hui comme la barbarie de trop.L’inhumanité.

MOBILISATION TOUS AZIMUTS

Chaque camerounais, où qu’il se trouvait, y est allé de sa manière. Toutes de noire vêtues, les femmes se sont fortement mobilisés à Kumba, Yaoundé, Douala….., brandissant des pancartes où on pouvait lire des slogans tels que : « WE ARE CRYING AND ASKING WHY DID OUR CHILDREN DO TO BE KILLED », « WE ARE KUMBA » et bien d’autres.

Dans la région de l’Adamaoua, tous les élèves et enseignants des établissements scolaires de la ville de Ngaoundéré ont observé une minute de silence en mémoire des victimes. A Yaoundé, Le bâtonnier de l’Ordre des Avocats au Cameroun, Me Atangana BIKOUNA, a « invité l’ensemble des avocats à faire observer, le mardi 27 octobre 2020, à l’orée de chacune des audiences, une minute de silence pour le repos paisible et le prompt rétablissement de ces innocentes victimes ».

CAMEROUN: BLACK MONDAY, QUAND LA RÉPUBLIQUE PLEURE SES ENFANTS FROIDEMENT ASSASSINÉS AU COMPLEXE SCOLAIRE « MOTHER FRANSCICA ».Les artistes n’ont pas été en reste. Plusieurs d’entre eux ont en effet crées une plateforme dénommée « Mouvement des Artistes du Cameroun », pour appeler à la résolution de la crise anglophone. Même les présentateurs de l’émission controversée « tour d’horizon » sur la chaîne de télévision vision 4, également vêtus de noir, ont tenu à leur manière, à rendre hommage aux enfants massacrés ce samedi 24 octobre dans la ville de Kumba.

SORTIE DU PRÉSIDENT

Le Président de la République s’est également joint à cet élan de compassion, à travers un communiqué lu sur les ondes de la CRTV Radio, au cours du journal de 17h. Il a en effet tenu à exprimer son émotion et ses sincères condoléances avant de donner des instructions au Gouverneur de la région du Sud-Ouest pour que les auteurs de ces atrocités soient retrouvés.

Une enquête a d’ailleurs été ouverte à cet effet, mais en attendant les conclusions de celle-ci, et quelles que soient telles, la République a tenu à dire ce lundi 26 octobre 2020, NON.. Plus jamais ça, car aujourd’hui n’était pas jour pour savoir ce qui s’est passé, mais pour pleurer. Pleurer l’innocence sacrifiée à l’autel de la barbarie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter