Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 09 02Article 539008

Business News of Wednesday, 2 September 2020

Source: ecomatin.net

Yaoundé : 12 milliards pour reconstruire Nkolmesseng

La Banque mondiale a déjà rendu disponible les fonds y relatif, selon une récente annonce du maire de Yaoundé V, Augustin Bala.

La Communauté urbaine de Yaoundé va bientôt engager l’indemnisation des populations affectées par le projet de bitumage de la route Lycée bilingue d’Essos–Nkolmesseng–Tradex Eleveur, quartier. Un montant de 2 milliards de Francs CFA vient d’être mis à sa disposition pour les activités y relatives. Dans la foulée, la Banque mondiale a également fourni 12 milliards de Francs CFA, aux travaux de bitumage des 6,8 kilomètres de route y afférent, a fait savoir ce 25 août le maire de Yaoundé V, Augustin Bala.

Les fonds alloués sont réservés à des travaux préparatoires, de terrassements, de chaussée et revêtement (avec pour profil type : deux mètres de trottoir, 2×2 voies chaussée), construction des ouvrages d’art et d’assainissement, signalisation et sécurité, d’éclairage public, d’aménagement connexes et mesure des impacts environnementaux et sociaux. Un second itinéraire de 1,8 km sera ouvert qui permettra de relier le secteur « Après le chef » à la Tradex Eleveur pour un montant de 2,760 milliards FCFA.

Quelques 20 000 âmes sont directement impactées par la construction de cette route. « Mon transport me coûte presque 1000 Frs chaque jour depuis plus de deux ans. Quad je sors, je dois payer la moto à 200Francs CFA et puis j’arrive au Lycée bilingue je paye encore 250 pour me rendre à l’immeuble rose. Pourtant avant je dépensais 350 Francs CFA à l’aller et la même somme au retour », raconte Rose, habitant le secteur Après le chef.

Une centaine d’exploitations commerciales longent le tracé de la route. Tous subissent les affres de la poussière inhérente à l’enclavement. « Mon salon VIP doit toujours être fermé en saison sèche pour éviter que la poussière ne se dépose partout. A ce moment-là je paye la lumière beaucoup plus chère parce que je suis obligée de laisser la climatisation tourner toute la journée», raconte Marjorie, promotrice d’un institut de beauté. En attendant le début des travaux, la mairie de Yaoundé V a procédé au reprofilage de la route de Nkolmesseng le 25 août, afin d’améliorer la mobilité.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter