Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 11 24Article 558053

Business News of Tuesday, 24 November 2020

Source: investiraucameroun.com

Voici pourquoi 95% des produits camerounais artisanaux n’attirent pas

Le ministre des PME, de l’Économie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilékin III, a présidé le 19 novembre à Yaoundé, l’atelier de renforcement des capacités des artisans en techniques de packaging.

«?Ayant constaté que chaque année, bon nombre de produits artisanaux (soit 95%) ne parviennent pas à convaincre, à attirer les regards ou à être bien commercialisé en raison d’une mise en valeur inadaptée, le Minpmeesa dans le cadre de la mise en œuvre de sa feuille de route a tenu à mobiliser les artisans et les structures de fabrication de conditionnement afin qu’ils puissent travailler ensemble et dégager des solutions innovantes. Lesquelles seront rendues opérationnelles pour que les produits de notre artisanat soient valorisés ici et ailleurs?», a souligné le membre du gouvernement.

Au cours des travaux, il a été question de montrer l’importance de la qualité et l’authenticité du packaging dans la commercialisation des produits artisanaux. Le vœu émis par Achille Bassilékin III a été de voir cette filière devenir plus compétitive. Selon le membre du gouvernement, le packaging représente une dimension majeure pour renforcer l’attractivité d’un produit et par-dessus tout son caractère vendable.