Vous-êtes ici: AccueilBusiness2019 11 13Article 475842

Business News of Wednesday, 13 November 2019

Source: ecomatin.net

Un nouveau cap dans la modernisation du port de Douala-Bonabéri

Le processus de modernisation du port de Douala-Bonabéri, enclenché par le top management du Port Autonome de Douala (PAD), est en bonne voie. Pour l’heure, c’est la gestion de l’escale des navires qui sera bientôt dématérialisée. Selon la direction générale du PAD, dès le 1er janvier 2020, toutes les procédures relatives à l’escale des navires au port de Douala-Bonabéri, principale porte d’entrée des marchandises au Cameroun, se feront désormais en ligne via une plateforme web accessible à partir du site www.pad.cm.

«?La présente mesure, dont le but est d’optimiser le système d’information du port de Douala-Bonabéri, fera en sorte que l’annonce d’escale ainsi que la conférence maritime seront dorénavant dématérialisées dans ladite plateforme et la prise en compte de toute demande d’escale sera tributaire de l’envoi préalable du manifeste aux formats électroniques XML et PDF?», explique Cyrus Ngo’o, directeur général (DG) du PAD.

Pour la mise en œuvre de cette autre mesure, le DG indique que tous les agents maritimes sont invités à prendre attache avec la direction des systèmes d’information du PAD ou le secrétaire général de l’Association de la communauté portuaire nationale-port synthèse, pour les diligences nécessaires. Pour les navires non pilotés, une équipe du PAD sera placée dans les points de chute desdits navires afin de noter les heures d’arrivée et de départ aux fins de facturation, précise-t-on.

Cette nouvelle mesure du top management du PAD, qui rentre dans le cadre du processus de modernisation de cette infrastructure portuaire, fait suite à un certain nombre d’autres initiatives allant dans le même sens. C’est le cas par exemple des actions entreprises en 2018 dans le cadre du plan stratégique du PAD, visant la décongestion du Port de Douala-Bonabéri. Parmi ces actions, on peut citer, entre autres, le nettoyage des plans d’eau du Wouri par l’enlèvement des 25 épaves de navires les plus dangereuses pour la navigation maritime dès le mois de mai 2018. Il y a également le processus d’autonomisation du dragage du port qui va se renforcer avec l’acquisition, prévue depuis la fin de l’année 2018, d’une drague aspiratrice pour l’entretien permanent du chenal d’accès, de même que la modernisation de son balisage.

Il y a aussi les travaux de reconstruction du duc d’Albe pétrolier. Ce débarcadère pour navires pétroliers était détruit depuis une quinzaine d’années. Quant à l’enceinte portuaire, l’on note aussi les travaux de construction de nouvelles voies pour une meilleure fluidité à l’intérieur. L’on n’oublie pas la sécurisation de l’espace portuaire par la construction d’une infrastructure de protection de l’emprise du domaine public portuaire qui va permettre l’accès seulement à ceux qui ont des activités prouvées dans son enceinte.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter