Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 09 24Article 620062

Infos Business of Friday, 24 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Tension à Matgenie : la solution ‘miracle’ de Dion Ngute

La solution ‘miracle’ de Dion Ngute La solution ‘miracle’ de Dion Ngute

• Dion Ngute vole au secours de Matgenie

• Les employés sont sans salaire pendant 13 mois

• Ils pourront bientôt souffler


Sans salaire depuis 13 mois, les employés du parc national du matériel de génie-civil (Matgénie), ont entamé le 22 septembre 2021, une nouvelle grève. Très remontés contre leurs dirigeants, ils ont bloqué l’accès des locaux. Personne n’y entre. Même le directeur général a été obligé de passer sa journée de travail au ministère des travaux. C’est justement ce département ministériel qui est pointé du doigt par certains employés en colère. Selon les informations, le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi, traine à signer la convention qui devrait permettre à Matgenie de bénéficier d’ une enveloppe de 700 millions de francs CFA. Introduite en juillet, le document a été finalement signé ce 22 juillet, jour du début de la grève.


La solution de Dion Ngute


Interpellé par la situation invivable à Matgenie, le premier ministre Joseph Ngute aurait instruit le ministre des travaux publics d’octroyer à la société un marché de 70 milliards de francs qui permettra à cette dernière de sortir de son coma profond.

« Suite à un plaidoyer de la direction générale du Matgénie auprès du gouvernement, apprend-on, les services du Premier ministre ont instruit le ministre des Travaux publics, début septembre 2021, d’attribuer à cette entreprise publique deux contrats d’un montant cumulé de 70 milliards de FCFA. Dans le même temps, la Primature souhaite que le ministre Nganou Djoumessi formalise, à travers un projet de texte à valider par le gouvernement, l’attribution au Matgénie d’une quote-part de contrats publics dans le secteur du BTP », lit-on sur le site Investiraucameroun .

« Jusqu’ici, nous continuons d’attendre le retour du ministère par rapport à ces instructions des services du Premier ministre », confie une autre source.