Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 03 31Article 585112

Business News of Wednesday, 31 March 2021

Source: ecomatin.net

Service de la dette: Ecobank propose de refinancer l’eurobond du Cameroun

Comme annoncé par EcoMatin dans son édition N°412 du mercredi 10 mars 2021, le remboursement par le Cameroun de son obligation internationale fait l’objet de vifs débats au sein du Gouvernement. Si jusqu’à présent rien n’a encore été décidé sur le mécanisme à adopter, EcoMatin a appris de bonnes sources qu’Ecobank Transnational Incorporated (ETI) est prêt à accompagner l’Etat camerounais dans sa stratégie de refinancement de cet emprunt de 450 milliards de FCFA. A travers sa filiale au Cameroun, le groupe bancaire togolais a adressé en fin de semaine dernière une correspondance au ministre camerounais des finances pour lui faire part de son offre. L’offensive du groupe bancaire intervient alors même que le gouvernement réfléchi encore sur le mécanisme le plus adapté pour rembourser cet emprunt.


Comme annoncé par EcoMatin dans son édition N°412 du mercredi 10 mars 2021, le remboursement par le Cameroun de son obligation internationale fait l’objet de vifs débats au sein du Gouvernement. Si jusqu’à présent rien n’a encore été décidé sur le mécanisme à adopter, EcoMatin a appris de bonnes sources qu’Ecobank Transnational Incorporated (ETI) est prêt à accompagner l’Etat camerounais dans sa stratégie de refinancement de cet emprunt. A travers sa filiale au Cameroun, le groupe bancaire togolais a adressé en fin de semaine dernière une correspondance au ministre camerounais des finances pour lui faire part de son offre. Alors qu’au sein du gouvernement l’on hésite encore entre le refinancement de cette dette et le remboursement sur fonds propres, Eiti se dit favorable pour la première option. Bien plus, la banque se propose de refinancer cet emprunt qui se chiffre à la rondelette somme de 450 milliards de FCFA.

Pour l’instant, l’on ignore encore les conditions de cette opération, mais dans les milieux financiers, l’on ne semble guère surpris par cette offensive. « ETI est l’une des holdings les plus en vue sur le continent avec des performances encourageantes et donc à priori, elle a les moyens de sa politique. Mais rien ne dis que pour ce type d’opération elle va s’engager toute seule. Elle peut très bien être la tête de proue d’un pool bancaire local pour mener à bien cette opération » commente un cadre à la Beac.

L’offensive d’Ecobank rejoint ainsi la position du FMI avec qui l’Etat du Cameroun avait également engagé des négociations dans ce sens. A défaut de ces deux entités, le Cameroun peut faire recours au marché domestique pour mobiliser de nouveaux crédits. Cependant, l’émission d’un nouvel eurobond n’est pas à élaguer, compte tenu des conditions particulièrement favorables sur le marché cette année. Des alternatives sur lesquels le Cameroun devra d’un moment à l’autre se prononcer compte tenue de l’imminence de la première échéance de remboursement.

Rappelons qu’à partir du 19 novembre 2023, le trésor public sera appelé à effectuer un premier versement de 150 milliards, au titre du principal. Suivront deux autres paiements similaires en 2024 et 2025 qui permettront d’éponger complètement cet emprunt de 450 milliards mobilisé en 2015 sur les marchés internationaux pour financer le plan triennal d’urgence du gouvernement(2015-2017). Présent dans 35 pays africains, le Groupe Ecobank fournit des services bancaires de gros, de détail d’investissement et transactionnel aux gouvernements, aux institutions financières, aux multinationales, aux entreprises et aux particuliers. Il a terminé l’année 2020 avec un résultat comptable positif de 149,5 millions de dollars.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter