Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 04 30Article 594739

Infos Business of Friday, 30 April 2021

Source: investiraucameroun.com

Recettes 2020: la douane attribue à Camcis le dépassement de 100 milliards

Cette hausse du volume des recettes douanières collectées a permis d’oxygéner le Trésor public Cette hausse du volume des recettes douanières collectées a permis d’oxygéner le Trésor public

Déployé depuis le mois d’avril 2020 sur le territoire camerounais, Camcis, le nouveau système informatique de la douane camerounaise, a permis de réaliser de bien meilleures performances en 2020, en termes de collecte des recettes. Selon le ministre délégué aux Finances, Yaouba Aboulaye, qui s’est exprimé sur le sujet au cours d’un conseil de cabinet, le 29 avril 2020, grâce à cette application, la douane a pu collecter 750 milliards de FCFA en 2020, contre des prévisions initiales de 650 milliards de FCFA.

« En dépit des difficultés rencontrées lors des différentes phases de mise en œuvre de ce système, des résultats satisfaisants ont déjà été enregistrés », souligne le communiqué officiel ayant sanctionné le conseil de cabinet du 29 avril 2021.

Au demeurant, en dehors de cette plateforme, qui vise à dématérialiser les procédures de dédouanement, à sécuriser les données et les recettes douanières, les performances des gabelous en 2020 s’expliquent aussi par l’intensification de la lutte contre la contrebande et le commerce illicite dans le pays, à travers une opération baptisée « Halcomi ».

Cette hausse du volume des recettes douanières collectées en 2020 a permis d’oxygéner le Trésor public, qui est désormais très sollicité sur les fronts sécuritaire et sanitaire. Avec notamment la crise dans les régions anglophones du pays et la lutte contre Boko Haram, puis la pandémie du coronavirus.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter