Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 08 10Article 612937

Infos Business of Tuesday, 10 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Région de l’Ouest : ces communes incapables d’exécuter le budget d’investissement public

La région de l’Ouest affiche  un taux d'exécution physique de 42%. La région de l’Ouest affiche un taux d'exécution physique de 42%.

La région de l’Ouest affiche un taux d'exécution physique de 42%, soit une progression de +15,17%.

Les communes de Bafang, de Kékem et de Demdeng sont à la traine.

Demdeng avec 3/10 projet en cours d’exécution affiche un taux de 30%.
Le classement des circonscriptions administratives, dans le cadre de l’exécution physique du budget d’investissement public (Bip) à l’Ouest est comme il suit : le département de la Mifi avec un taux de 57,4% (+28,8). Il est suivi de la Menoua avec 51% (+15) et du Ndé 45% (+18,7). Au bas du classement se trouvent le Haut-Nkam : 33% (+11,6%) et le Koung-Khi : 32% (+14,9%). Au niveau des communes, Kong-Zem occupe la 1ère place avec un taux de 98% (+25,420). Il est suivi de Bangangté avec 71,5% (+22,8%). La commune de Bafoussam II enregistre un taux 70,6% (+22,8). Les communes de Demdeng, de Kékem et Bafang avec un taux respectif de 9% (+4,2%), 6% (+2,4%) et 1,6% (+ 1%) continuent de tirer les performances de la région de l’Ouest vers le bas. Taux de diligence de 60% Kong-Zem est selon la note de présentation de la situation de l'exécution physique du Bip au 31 Juillet 2021, rendue publique le 04 août dernier par Augustine Awa Fonka, gouverneur de l’Ouest, la commune la plus diligente avec 95%.

Sur les 20 projets inscrits dans le Bip de cette commune, 19 sont en cours d'exécution. Elle est suivie de la commune de Bayangam (93%) avec 14/15 projets en cours et de Galim (93%) avec 13/14 projets en cours. Sous cet angle, à l'image de l’exécution physique du Bip, la place peu honorable reste occuper par les mêmes « mauvais élèves » au regard du nombre de projets en cours d’exécution au début du 2ème semestre 2021. La commune de Bafang enregistre un taux de 17% avec 2/12 projets en cours. Demdeng avec 3/10 projet en cours d’exécution affiche un taux de 30%. La région enregistre un taux de diligence moyen des communes 60%. « Ainsi dans l'ensemble des communes de la région, 6 projets sur 10 sont effectivement en cours d'exécution », observe l’autorité administrative. Une performance de +15,7%. De l’analyse du patron de la région de l’Ouest, on retiendra que « l'implication des autorités administratives, a permis de booster l'exécution dans certains départements et de remodeler le classement des circonscriptions administratives.
La Menoua perd sa place de leader

Jusqu'au mois dernier le département de la Menoua occupait la première place se voit détrônée par la Mifi qui prend la tête du classement avec une progression de +28,8% sur un mois. Cette performance à elle seule est supérieure au taux d'exécution enregistré dans les 13 dernières communes de la région depuis le début de l'année. Le Ndé avec +18,7% enregistre la deuxième meilleure marge de progression, suivi des Bamboutos +17,4% et du Koung-Khi +14,9% », a-t-il précisé. Avec une performance globale de +15,7%, Augustine Awa Fonka pense qu’ « il est possible de faire mieux car sur les neuf circonscriptions que compte la région, 4 ont enregistré des performances en deçà des +13% requis mensuellement. La région avec une progression de +4,7% constitue un point d'attention. Il en est de même des communes de Bafang, Kékem et Demdeng dont les très faibles taux d'exécution en ce début de second semestre constituent une préoccupation majeure ».

En général, la région de l’Ouest affiche au 31 juillet 2021 un taux d'exécution physique de 42%, soit une progression de +15,17%. Ce taux était de 26,3% au mois de juin dernier. Dans le chapitre des SDE, on enregistre un taux de 51,3% soit une progression de +26%. Avec une progression de +16,3%, les ressources transférées affichent un taux de 42,5% au début du 2ème semestre de l’année budgétaire 2021.