Vous-êtes ici: AccueilBusiness2019 06 25Article 465631

Business News of Tuesday, 25 June 2019

Source: agencecamerounpresse.com

Nya Mboa, le premier chocolat camerounais voit le jour

C’est le fruit d’un partenariat entre la société commerciale et de transformation de cacao (Soctracao) et l'Ivoirien Axel Emmanuel, spécialisé dans la distribution dont on annonce l’arrivée au Cameroun dans les prochains jours

« Nya Mboa », encore appelé « Cocoa Revolution », est un chocolat fabriqué à 100% avec le cacao cultivé localement, comme l’atteste Ndeh Dieudonné, le Directeur Général de la société commerciale et de transformation de cacao : « Sachant que les fèves traitées de nos jours sont exposées à une moisissure précoce, la société a besoin de mettre à jour ce processus pour être dans les normes. Depuis sa création jusqu'au jour d'aujourd'hui, SOCTRACAO a transformé environ 37 tonnes de fèves de cacao en beurre et poudre de cacao, faisant ainsi fluctuer l'économie locale... ».


En dehors de « Nya Mboa », l’entreprise propose autre chose : « Nos produits vont de l'alimentaire aux cosmétiques et, nous proposons à ceux qui nous ont fait confiance depuis 2015, des équipements nécessaires à la transformation de la fève. Et, ils sont nombreux. Je peux dire que nous sommes fiers de compter parmi nos partenaires locaux, les grandes surfaces commerciales : Carrefour, Santa Lucia Sake, Sawa Food Market, Mahima...).

L’ouverture de ce marché accroît les ambitions de Ndeh Dieudonné, de même que celui de ses collaborateurs : Nous avons pour ambition d'atteindre une transformation de 2000 tonnes de fèves de cacao à l'horizon 2022 ».

En outre, SOCTRACAO entend rapidement se développer et s'imposer comme le leader sur le plan local, avec des ambitions s'étendant dans la sous-région Afrique Centrale et Afrique de l’Ouest.

Pourtant, malgré les ambitions affichées et les résultats atteints quatre ans après sa création, cette entreprise, située dans la capitale économique fait face à quelques difficultés. Le processus de transformation est encore artisanal, il ne garantit aucune hygiène alimentaire pouvant donner une extraction de beurre d'une possession de 90%.

En plus des aspects relevés plus haut, la visite prochaine de l'Ivoirien Axel Emmanuel, va également apporter une expertise afin que le processus de fabrication se fasse de manière professionnelle.

Des emplois et des formations

Pour le directeur général de SOCTRACAO, « La mise en commun des différentes expertises et, la pratique des standards qui entrent dans la chaîne de valeur de la transformation du cacao, vont drainer de nouveaux emplois. La venue de l'Ivoirien Axel Emmanuel va aussi permettre aux artisans locaux, de bénéficier d'une formation de 4 jours dans le domaine de la transformation ».

Les bénéficiaires pourront éventuellement se mettre à leur propre compte ou encore, rester au sein de l’entreprise. Selon certaines indiscrétions, des parts sont ouvertes au sein de la société, pour la mise en place d’une mini-chocolaterie moderne. Elle pourrait avoir une capacité minimale de 25.000 productions de tablettes de chocolat par mois.

Les produits de SOCTRACAO sont de trois gammes.

- Les produits alimentaires sous le label Goshen (beurre de cacao, amandes de cacao à croquer...),

- Les cosmétiques sous le label Splanderm (laits de toilette, savons au beurre de cacao, à la bave et coquille d'escargot..).

- Les équipements sous le label Ndeh-Tech. Il s'agit du local Made Cocoa Processing Equipment (torréfacteur, presse à vis et hydraulique, tamis automatique, four à résistance, broyeurs à meule et à marteau...).

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter