Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 11 27Article 558710

Business News of Friday, 27 November 2020

Source: investiraucameroun.com

Masse salariale des agents publics : le Cameroun réalise 40 milliards d'économie

S’exprimant le 25 novembre 2020 devant les députés, dans le cadre de la présentation du programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’année 2021, le Premier ministre (PM) camerounais, Joseph Dion Nguté, a révélé que le Trésor public a réalisé des économies de 40 milliards de FCFA sur la masse salariale de l’État, au cours de l’année qui s’achève.

Ces économies, a-t-on appris, sont consécutives à certaines actions implémentées par le gouvernement, pour assainir le fichier solde de l’État. Concrètement, il s’agit, a cité le PM, du paiement individualisé des salaires des agents publics et la dématérialisation des bulletins de solde, encore appelés «?bons de caisse?».

En effet, le 14 août 2020, le ministre des Finances a officiellement lancé le paiement des salaires via le Système de télécompensation en Afrique centrale (Systac), piloté par la banque centrale. Ce système permet au Trésor public d’approvisionner directement le RIB du bénéficiaire de la solde ou de la pension, à l’opposé de l’ancien, baptisé Système de gros montants automatisé (Sygma).

À travers celui-ci, des fonds étaient mis à la disposition des banques, qui se chargeaient alors de les redistribuer dans les comptes des salariés de l’État, ce qui ne permettait pas au Trésor de contrôler les volumes décaissés ou non. Pis, les montants non perçus par les salariés parfois fictifs ou décédés étaient généralement gardés par les banques, parfois pendant plusieurs mois, sans être retournés au Trésor.

La dématérialisation des bons de caisse, quant à elle, est intervenue dès le mois d’octobre 2019. L’opération a consisté au remplacement des titres de paiement physiques alors utilisés pour la paie des salaires inférieurs à 100?000 FCFA, par des titres électroniques. «?Il s’agit d’une démarche visant à la fois à simplifier les procédures de paiement de la solde des agents publics et à réduire considérablement les fraudes?», avait précisé le ministre des Finances, Louis Paul Motazé.

Toutes ces réformes font suite au Comptage physique des personnels de l’État (Coppe) initié en 2018. Lancée au mois d’avril de cette année-là, cette opération a permis, à son terme, de retirer du fichier solde plus de 10?000 agents publics fictifs, pour une économie budgétaire annuelle d’environ 30 milliards de FCFA, apprend-on officiellement.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter