Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 07 30Article 611134

Infos Business of Friday, 30 July 2021

Source: Le Jour

Lutte contre la spéculation : pas de hausse du prix de ciment

Ces prix ont fait l’objet des vives discussions ce 28 juillet Ces prix ont fait l’objet des vives discussions ce 28 juillet

Le ministère du Commerce vient de tenir une réunion avec les distributeurs et les responsables de Cimencam.

Les prix de sac de ciment appliqués dans les espaces commerciaux de Douala et Yaoundé ont fait l’objet des vives discussions ce 28 juillet au ministère du Commerce entre l’entreprise Cimencam et les distributeurs. A l’issu de ces concertations tenue à l’immeuble Etoile, les parties se sont entendues à ces matières soient homologuées ainsi qu’il suit: 4600F Cfa pour le sac de ciment Multix de 50Kg et 4900F pour la marque Robust pour ce qui est de la ville de Yaoundé. 4300F pour le sac de 50 kg Multix et 4600F pour la marque Robust pour ce qui est de la ville de Douala. Si le prix est un peu plus élevé en ce qui concerne les centres de distribution de Yaoundé, cette différence est justifiée par la prise en compte du cout de transport.

Cette réunion de concertation organisée par le ministère du Commerce intervient dans un contexte marqué par la spéculation des prix du ciment dans plusieurs espaces commerciaux. Dans une lettre adressée au directeur général de Cimencam le 29 juin 2021, Luc Magloire Mbarga Atangana mettait en garde le responsable de cette entreprise de mettre un terme à toute initiative d’augmentation de prix du ciment sur les marchés. « Je voudrais vous informer que cette mesure que je considère comme la défiance et la provocation, venait à être mise en exécution je me verrai dans l’obligation d’ordonner la pose des scellés sur vois installations », relevait le ministre dans la correspondance adressée au directeur général de l’entreprise Cimencam.Augmentation de la matière première

Le secteur de la cimenterie fait face depuis plusieurs mois à un accroissement des prix. Cette mesure est justifiée chez certains opérateurs par des difficultés que connait ce secteur. Le déclenchement de la pandémie de Covid 19 figure parmi ces difficultés. Avec l’apparition de cette pandémie, des prix de la matière première (le prix de clinker qui représente 70% de la composition du ciment a doublé depuis décembre 2020 sur le marché international). A cela s’ajoute l’augmentation du fret maritime y compris les frais de débarquement au port. Dans les autres régions du pays le prix sera revu un peu à la hausse en fonction des couts de transport, explique une source au ministère du Commerce.