Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 06 04Article 600289

Infos Business of Friday, 4 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Justice: le Port autonome de Douala perd une nouvelle bataille face au groupe Bolloré

Le tribunal a déclaré recevable le recours introduit par DIT Le tribunal a déclaré recevable le recours introduit par DIT

• C'est un verdict rendu ce jeudi 03 juin 2021 à Douala par le Tribunal Administratif du Littoral

• Le tribunal a déclaré recevable le recours introduit par DIT

• Le PAD a été condamné en 2020 à verser des dommages et intérêts à DIT


Le tribunal Administratif du Littoral a rendu ce jeudi 03 juin 2021 à Douala son verdict dans l’affaire portant sur la « Recevabilité des recours introduits par DIT (société qui a pour mission de gérer, d’exploiter et de développer l’activité de manutention conteneurs du Port de Douala) et annulation des réquisitions civiles des biens par le Port autonome de Douala par décision N° 2526-19 DG/PAD du 30 décembre 2019 ».

Selon les informations recueillies auprès d’une source proche l’instance judiciaire, le tribunal a « déclaré recevable le recours introduit par DIT (Douala International Terminal) en annulation de la décision N° 2526-19 DG/PAD du 30 décembre 2019 portant sur la réquisition des biens gérés par la société Douala International Terminal (DIT SA). »

Il faut rappeler que le Port Autonome de Douala a été condamné à verser à Douala International Terminal des dommages et intérêts et à relancer un avis d’appel d’offres ouvert incluant DIT. C’était une décision du Tribunal Arbitral CCI rendue le 13 novembre 2020, suite au recours de Douala International Terminal en application de la convention de concession de 2004 sur des points tel que le partage des frais de stationnement entre le port Autonome de Douala (PAD) et l’empêchement de DIT à participer à l’appel d’offres de en janvier 2018.

A l’époque, les dirigeants de Douala International Terminal, qui a pour actionnaires APMT et Bolloré Ports, n’ont pas caché leur satisfaction. « Douala International Terminal (DIT), filiale des groupes APMT et Bolloré, se félicite de la décision rendue par le Tribunal Arbitral CCl», pouvait-on lire sur leur communiqué de presse.