Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 05 24Article 598327

Infos Business of Monday, 24 May 2021

Source: Le Jour

Autorité portuaire nationale : le défi du développement du transport fluvial

C’est l’une des missions confiées à Louis Eboupeke et Pamela Ayuk Eta C’est l’une des missions confiées à Louis Eboupeke et Pamela Ayuk Eta

C’est l’une des missions confiées à Louis Eboupeke et Pamela Ayuk Eta, le DG et son adjointe, par le ministre des Transports, lors de leur installation ce 21 mai 2021 à Yaoundé.

Avant de quitter ce monde, le 28 avril 2021, Josué Youmba, ancien Directeur général de l’Autorité portuaire nationale (APN), a laissé un héritage lourd à perpétuer. Son successeur à ce poste, Louis Eboupeke et son adjointe Pamela Ayuk Eta, nommés par décrets n°2021/282 et 2021/283 du 12 mai 2021, ont la lourde mission de poursuivre cette œuvre, étant donné la place prépondérante de l’APN dans l’économie camerounaise. En installant les deux responsables de ce sous-secteur du trafic maritime ce 21 mai 2021 à Yaoundé, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibehe, le ministre des Transports, a insisté sur les missions dévolues à Louis Eboupeke et son adjointe, en référence à l’élan impulsé par Josué Youmba. « Il vous est ainsi demandé de poursuivre avec abnégation et avec rigueur, les grands travaux laissés par l’illustre défunt, notamment l’arrimage des textes juridiques du sous-secteur maritime aux défis et enjeux actuels, ainsi qu’aux textes sous régionaux et internationaux. Enfin, le développement du transport fluvial ; la compétitivité permanente des ports du Cameroun et le lancement des travaux de construction du port en eau profonde de Limbé. Ce sont autant de projets pour lesquels le Gouvernement de la République accorde le plus grand prix », a martelé le ministre des Transports.

Le ministre des Transports a invité les deux nouveaux responsables de l’APN, à rester sur les traces laissées par Josué Youmba, en présentant de façon ramassé le bilan qu’il leur a laissé. « Je tiens tout de même à rappeler à la mémoire collective, son implication personnelle dans la réalisation de certains projet majeurs des sous-secteurs maritimes et portuaires notamment l’audit des engagements des concessions portuaires, qui a conduit à l’acquisition d’un 3ème portique par DIT, en vue de la décongestion du port du terminal à conteneurs ; l’actualisation des études de faisabilité en vue de la construction du port en eau profonde de Limbé et dans le projet d’appel d’offre qui a déjà été attribué ; l’homologation permanente des tarifs des services portuaires afin de s’assurer de la compétitivité et de l’attractivité de nos espaces portuaires ; l’actualisation en cours des textes des sous-secteurs portuaires et maritimes et enfin, le développement du transport fluvial », a rappelé Jean Ernest Masséna Ngallè Bibehe. Avant de tempérer : « Vous l’aurez compris. Madame et monsieur les directeurs généraux entrants, que la tâche qui vous incombe désormais est ardue ; mais rassurez-vous parfaitement réalisable ».

Les deux responsables ont le profil de l’emploi, de par leur expérience dans le secteur des transports. Louis Eboupeke, juriste de formation, titulaire d’un doctorat 3ème cycle, âgé de 65 ans, traîne derrière lui une longue expérience dans le secteur bancaire et le sous-secteur des transports maritime. Pamela Ayuk Eta, est un produit de l’administration publique camerounaise, qui a servi comme déléguée des transports des régions de l’Ouest et du Littoral. Mais a conduit surtout avec succès, plusieurs projets dans le sous-secteur maritime, où elle a plusieurs fois défendu les intérêts du Cameroun, en tant que représentante du ministère des Transports.