Vous-êtes ici: AccueilBusiness2019 06 27Article 465747

Business News of Thursday, 27 June 2019

Source: investiraucameroun.com

Le cacao issu des centres de traitement post-récolte est acheté à 1650 FCFA/kg

C’est le prix auquel les membres de l’association des chocolatiers et confiseurs de France achètent actuellement le kilogramme de fèves de cacao issues des centres de traitement post-récolte du Cameroun. Ces structures ont été mises en place dans les bassins de production du pays, à la faveur d’un partenariat entre les chocolatiers français et le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC).

Ce prix surclasse de loin le maximum de 1060 FCFA le kilogramme (contre un minimum de 1020 FCFA), dont bénéficient actuellement les cacaoculteurs ne produisant pas des fèves d’excellence. Selon Christophe Bertrand, maître chocolatier français, le prix de ces fèves d’excellence est la résultante du label «?chocolatiers engagés?», lancé il y a quelques mois.

«?À travers ce label, les chocolatiers et confiseurs de France s’engagent à acheter ce cacao d’excellence auprès des coopératives paysannes du Cameroun. Cette année, nous l’achetons à 1650 FCFA le kg. Mais, ce prix est négociable chaque année?», précise ce maître chocolatier, qui a permis à ses confrères français de découvrir les fèves camerounaises.

Les centres de traitement post-récolte des fèves de cacao sont des structures dotées d’équipements de fermentation et de séchage spécifiques. Couplé à un itinéraire de contrôle de la qualité de ces fèves, l’ensemble du dispositif permet d’obtenir des fèves de cacao «?zéro défaut?», apprend-on.

Au regard des avantages que procure le cacao issu de ces centres, l’Interprofession cacao-café du Cameroun envisage de les démultiplier dans le pays. Il est notamment question, à terme, d’en construire dans toutes les 36 localités camerounaises dans lesquelles s’affairent plus de 1?500 jeunes producteurs de cacao issus du programme New Generation (programme de rajeunissement des producteurs), lequel a permis de créer plus de 2?500 hectares de nouvelles cacaoyères au Cameroun, en 7 ans.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter