Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 07 14Article 608119

Infos Business of Wednesday, 14 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Le Koweit investit 6,4 milliards de FCFA dans la construction de l’hôpital régional annexe de Mbalmayo

Il s’agit d’une enveloppe d’un montant de 6,4 milliards de FCFA Il s’agit d’une enveloppe d’un montant de 6,4 milliards de FCFA

La signature entre le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (Fkdea) et les autorités camerounaises a été paraphée il y a quelques jours.

L’accord de prêt d’un montant de 6,4 milliards de FCFA concerne le financement partiel du projet de construction et d’équipement de l’hôpital régional annexe de Mbalmayo.

Ce financement (…) vise le renforcement de l’offre en infrastructures sanitaires au Cameroun.

Le 4 août 2020, l’ambassadeur du Cameroun en Égypte, Mohamadou Labarang, avait déjà signé, au nom du gouvernement, un accord de prêt d’un montant d’environ 7 milliards de FCFA avec la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea) pour financer le même projet. Soit au total 20,82 milliards de FCFA. Le nouvel accord paraphé il y a quelques jours vient donc compléter le premier.
C’est le ministre camerounais de l’Économie, Alamine Ousmane Mey, qui a annoncé le 9 juillet 2021, la signature avec le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (Fkdea). Il s’agit d’une enveloppe d’un montant de 6,4 milliards de FCFA, pour le financement partiel du projet de construction et d’équipement de l’hôpital régional annexe de Mbalmayo, dans la région du Centre du pays.

Un autre prêt.

La signature de cet accord de prêt est consécutive à la signature, en juin 2021, d’un décret présidentiel habilitant le ministre de l’Économie à contracter un crédit du même montant auprès du Fkdea. Pour boucler le financement de ce projet, le Cameroun va compléter l’enveloppe par un autre prêt de 6,6 milliards de FCFA à contracter auprès du Fonds saoudien de développement (FSD).

« Ces financements (…) visent le renforcement de l’offre en infrastructures sanitaires au Cameroun », a souligné le ministre camerounais de l’Économie, Alamine Ousmane Mey dans un communiqué officiel.

La construction de cet hôpital moderne permettra non seulement de renforcer l’offre sanitaire dans le pays, comme le précise le ministre de l’Économie, mais aussi et surtout de continuer à doter des villes secondaires du Cameroun de formations sanitaires d’un certain standing.