Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 07 29Article 610930

Infos Business of Thursday, 29 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Le Cameroun récolte 121,6 milliards de F de recettes pétrolières

La SNH a versé à l’Etat 10 milliards de F de dividendes. La SNH a versé à l’Etat 10 milliards de F de dividendes.

Ces recettes concernent les quatre premiers mois de l’année déjà

La SNH a versé à l’Etat 10 milliards de F de dividendes

D’autres impôts et taxes chiffrés à 2,16 milliards de F »

Plusieurs informations sont contenues dans le communiqué sanctionnant la première session du Conseil d’administration de la Société nationale des Hydrocarbures (SNH) de l’année 2021 qui s’est déroulée entre le 1er et le 04 juin. De ce communiqué l’on apprend que «les ventes effectuées par la SNH ont permis de générer, après déduction des charges, 121,68 milliards de F de recettes pour l’Etat. De plus, la SNH a versé à l’Etat 10 milliards de F de dividendes, 8,44 milliards de F d’Impôt sur les sociétés, ainsi que divers autres impôts et taxes chiffrés à 2,16 milliards de F ». C’est ainsi que le secteur des hydrocarbures participe au financement du budget.

Dans la loi de finances rectificative du 7 juin dernier qui revoyait à la hausse l’enveloppe budgétaire, le Cameroun envisage de recouvrer plus de recettes notamment dans le secteur pétrolier. Elles passent de 418 à 561 milliards de F, soit une hausse de 143 milliards de F sur la prévision du relèvement du cours du baril de pétrole. Des fonds qui vont servir entre autres, au financement de la vaccination; au remboursement de la dette intérieure et au soutien des prix du carburant à la pompe, au cours de cet exercice. Comme quoi le Cameroun peut toujours compter sur cette poche de ressources pour financer son budget. Sur le site Web de la SNH on peut lire dans le magazine du mois de juillet qui revient sur les 40 ans de l’entreprise qu’entre 1996 et 2019, la SNH a mis à la disposition de l’Etat, 9 020,76 milliards de F. En 2019 justement, le rapport d’exécution budgétaire indique que les recettes pétrolières ont été recouvrées à hauteur de 584,5 milliards de F pour un objectif de 506 milliards, soit un dépassement de 78,5 milliards de F par rapport aux prévisions. « Elles sont en hausse de 84,3 milliards de F par rapport à l’année 2018 et ont permis d’atténuer l’effet pervers des recettes non pétrolières dans les recettes internes », peut-on lire.

Le premier contributeur de l’Etat

Le secteur pétrolier est celui qui a le plus contribué aux recettes de l’Etat. Au cours de cette année, ce secteur aura été le premier contributeur au budget de l’Etat avec un total de 533,70 milliards de F représentant 93,91% du total des recettes budgétaires générées par le secteur extractif (763 milliards de F) en 2018. On peut lire que les recettes pétrolières sont une niche sur laquelle l’Etat pourra toujours compter. Le rapport 2018 sur les industries extractives au Cameroun récemment présenté à Yaoundé sous la présidence du ministre en charge des mines Gabriel Dodo Ndoke est encore revenu sur les revenus générés par le secteur des hydrocarbures.