Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 11 25Article 558320

Business News of Wednesday, 25 November 2020

Source: agenceecofin.com

Le Cameroun prolonge la licence d’exploration de GDC sur le gaz de Matanda

Satisfait de la précédente phase d’exploration du bloc de Matanda, le gouvernement camerounais vient de prolonger d’un an supplémentaire le permis de Gaz Du Cameroun sur le site. La société a indiqué avoir dopé les ressources prospectives sur le périmètre et planifie une campagne de forage pour 2021.

Au Cameroun, le producteur et distributeur de gaz et de condensats Gaz Du Cameroun (GDC) s’est vu attribuer une prolongation de sa licence d’exploration de Matanda, par le ministère des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique. Cette nouvelle extension prendra effet, à compter du 17 décembre, pour une période d’un an. Conformément au droit positif camerounais, cette autorisation sera confirmée, au cours des prochaines semaines par un décret présidentiel.

Il faut rappeler que le bloc de Matanda est adjacent au périmètre producteur de Logbaba. Il offre ainsi une voie de monétisation facile pour son potentiel gazier qui, en juillet, est passé à 1 196 milliards de pieds cubes de ressources prospectives brutes sans risque, contre 903 milliards de pieds cubes initialement.

Cette augmentation est le résultat d’une évaluation interne détaillée des perspectives, qui a permis de détecter 19 perspectives gazières dans des réservoirs moins profonds de l'ère tertiaire, plus 7 perspectives dans des réservoirs plus profonds de l'ère crétacée.

Il faut aussi dire que pendant la première phase d’exploration qui a débuté en 2018, GDC a réalisé une étude d'impact environnemental et social (ESIA) qui devrait être achevée au premier trimestre de 2021. Celle-ci garantira que tous les aspects des risques pour l'environnement et les facteurs sociaux ont été évalués et les précautions nécessaires prises.

Un programme de travail commencera l’année prochaine et prévoit le forage d'un puits d'exploration. L'entreprise finalisera prochainement le classement des principaux prospects onshore.

Vaste de 1 235 km2, le bloc de Matanda est opéré à 75% par GDC, filiale de Victoria Oil and Gas et à 25% par Afex Global Limited. Selon l’accord de partage de production, la société publique camerounaise des hydrocarbures (SNH) a un droit de retour de 25% après l'octroi d'une licence d'exploitation.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter