Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 09 02Article 538933

Business News of Wednesday, 2 September 2020

Source: investiraucameroun.com

Le Cameroun a mobilisé plus de 1500 milliards pour réaliser 11 projets structurants

Selon les données publiées dans une note sur l’économie camerounaise au mois d’août dernier, le Fonds monétaire international (FMI) révèle que 11 «?grands?» projets de première génération, annoncés dans le Document stratégique pour la croissance et l’emploi (DSCE) 2010-2020, ont déjà coûté au pays plus de 1500 milliards de FCFA

«?Les grands projets de première génération font appel à des financements extérieurs massifs et diversifiés. Le Cameroun assure une partie du financement de chacun des projets, et il est soutenu par des partenaires de développement et bilatéraux. En juin 2019, le soutien financier des partenaires pour ces 11 projets s’élève au moins à 1?195 milliards de FCFA, le financement propre du Cameroun étant estimé à 348 milliards de FCFA?», indique le FMI.

Les onze grands projets dont il est question ici sont : le barrage de retenue de Lom Pangar, la centrale hydroélectrique de Memve’élé, le complexe portuaire de Kribi, le deuxième pont sur le Wouri, l’autoroute Yaoundé-Douala, l’usine de production de gaz de Kribi, la construction d’une usine d’engrais chimique, l’extension du réseau de fibre optique, la construction de nouvelles fonderies d’aluminium, le développement de complexes agricoles, et la construction d’une ligne de chemin de fer de 1?000 kilomètres.

Selon les autorités, un grand projet est celui dont le coût des investissements représente au moins 1% des dépenses budgétaires annuelles, et qui soutient les perspectives de développement de la croissance à long terme grâce à des répercussions positives, notables et persistantes sur l’innovation, l’emploi et l’activité économique intersectorielle.

À juin 2019, sur les 11 grands projets annoncés, 5 sont achevés ou sur le point de l’être, 2 sont en cours et 4 n’ont pas encore commencé. Les projets achevés ou sur le point de l’être sont essentiellement liés à l’énergie (Memve’élé, Lom Pangar et Kribi), et au commerce et à l’urbanisation (phase 1 du complexe portuaire de Kribi et deuxième pont sur le Wouri). La phase 1 de l’autoroute Yaoundé-Douala (60 premiers kilomètres) et l’extension du réseau de fibre optique sont en cours.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter