Vous-êtes ici: AccueilBusiness2019 06 14Article 464977

Business News of Friday, 14 June 2019

Source: investiraucameroun.com

L’investissement public chute de 76,5 % au premier trimestre 2019

L’investissement public au Cameroun a été moribond au premier trimestre 2019. Selon la note d’information relative à l’opération de mobilisation d’une enveloppe de 150 milliards de FCFA sur le marché de la Beac, que vient de clôturer le gouvernement, les investissements réalisés sur financements publics ont chuté de 76,5 % sur les trois premiers mois de l’année.

«?Les dépenses d’investissement s’élèvent à 78 milliards de FCFA à fin mars 2019, contre 332,4 milliards à fin mars 2018, soit une baisse de 254,4 milliards (-76,5 %) entre les deux périodes. Par rapport aux prévisions initiales de 337,4 milliards de FCFA, ces dépenses sont en retrait de 259,3 milliards, soit un taux d’exécution de 23,1 %?», explique le document réalisé par le ministère des Finances.

Cette baisse drastique s’explique par le recul prononcé des investissements réalisés aussi bien sur fonds propres que sur financements extérieurs. Dans le détail, renseigne la note susmentionnée, «?les dépenses d’investissement sur ressources propres s’élèvent à 41,2 milliards à fin mars 2019, diminuant de 101,2 milliards (-71,1 %) en rythme annuel. Par rapport à la prévision du premier trimestre 2019 fixée à 204,4 milliards, ces dépenses sont en retrait de 163,2 milliards, soit un taux d’exécution de 20,2 %.?»

Dans le même temps, apprend-on, «?les dépenses d’investissement sur financements extérieurs sont de 32 milliards à fin mars 2019 et diminuent de 151 milliards. Par rapport aux 123 milliards prévus au premier trimestre 2019, leur taux d’exécution est de 26 %. Les dépenses de restructuration s’élèvent à 4,8 milliards à fin mars 2019 contre 7 milliards à la même période de l’exercice 2018. Elles sont en retrait de 5,2 milliards par rapport aux 10 milliards d’objectifs du premier trimestre, soit un taux d’exécution de 48 %.?»

Au demeurant, ces investissements devraient s’accélérer à partir du second semestre 2019, grâce notamment à l’augmentation des décaissements des financements extérieurs. En effet, le collectif budgétaire décidé le 29 mai 2019 par le chef de l’État révèle un accroissement important de l’enveloppe destinée aux dépenses d’investissement sur financements extérieurs. Cette enveloppe croit officiellement de 158 milliards de FCFA.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter