Vous-êtes ici: AccueilBusiness2019 06 27Article 465750

Business News of Thursday, 27 June 2019

Source: investiraucameroun.com

Hydroélectrique de Mbakaou: la gabonaise BGFI va investir dans le projet

Des responsables de la société chinoise Cic Taihua ont récemment rencontré dans la capitale camerounaise, les dirigeants et des membres de la Chambre d’agriculture, des pêches, de l’élevage et des forêts (Capef). Cette rencontre, apprend-on de sources officielles, avait pour but de recenser les besoins des agriculteurs camerounais en matière de machines agricoles. Ce recensement est fait en prélude à l’unité d’assemblage de ces équipements, que cette entreprise chinoise ambitionne d’installer dans le pays.

«?Il n’est pas question de fabriquer des engins lourds pour des producteurs qui sont pour la plupart de petits exploitants?», précise un responsable de la Capef. Celui-ci magnifie au passage la capacité de cette entreprise chinoise à pouvoir s’adapter aux besoins spécifiques des agriculteurs.

Selon les dirigeants de la société chinoise Cic Taihua, une fois montée, l’unité d’assemblage annoncée va proposer aux agriculteurs qui le désirent, des machines agricoles sous la forme de crédits. Les bénéfices engrangés grâce à l’exploitation de ces machines permettront alors aux agriculteurs de payer les traites auprès de l’entreprise chinoise.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter