Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 05 28Article 599086

Infos Business of Friday, 28 May 2021

Source: La Nouvelle Expression

Habitat décent : Le Cameroun enregistre 2 millions de gap de logements

Plusieurs rencontres avec la diaspora ont été organisées tant au Cameroun qu’à l’extérieur Plusieurs rencontres avec la diaspora ont été organisées tant au Cameroun qu’à l’extérieur

Dans le but de combler ce déficit et de permettre aux populations à revenus faibles d’avoir la chance de se loger avec décence, des sites de 356 à 600 ha ont été aménagés à Lendi B et Ngombe par Douala V. Mardi 25 mai 2021, le Minhdu y a effectué une visite.

La particularité de la visite de Célestine Ketcha Courtès, Ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Mindhu) mardi 25 mai 2021 sur les sites Ngombe, Lendi B dans l’arrondissement de Douala V tient de ce que ces lieux où seront construits des logements sociaux, sont une initiative de la Societe civile immobiliere Evolution Sarl (Sci) et de la plate-forme Diaspora modèle Cameroun. La plateforme réunit plusieurs Camerounais de la diaspora. Selon le Mindhu, il y a 2 millions de gap de logements, motif pour lequel des initiatives comme celles prises par les opérateurs économiques et la diaspora, sont à saluer et à accompagner. Pour mieux comprendre les contours du projet, l’on apprend que Sci Evolution sarl et la plate-forme Diaspora modèle Cameroun ont initié une campagne dénommée « Un Camerounais, un terrain titré, un logement à l’horizon 2025 » dans le cadre du programme “Billet retour Cameroun”.

Plusieurs rencontres avec la diaspora ont été organisées tant au Cameroun qu’à l’extérieur pour présenter toutes les nouvelles opportunités dans les secteurs du foncier et de l’immobilier au Cameroun. Au terme de la première phase de la campagne, un plaidoyer de la diaspora pour la facilitation des procédures d’obtention des parcelles et des logements en vue d’un retour progressif et massif des fils du pays a été proposé au gouvernement par une vingtaine d’antennes de Diaspora modèle Cameroun. La visite de Mindhu à Sci Evolution sarl et sur le Site de Ngombé dénote de l’adhésion totale du gouvernement Camerounais à ces propositions de la diaspora. C’est dire que le site de Ngombe et les autres sites feront la part belle non seulement aux Camerounais de revenu moyen mais aussi à la diaspora à travers le grand projet de Nouvelle ville dont la première pierre sera bientôt posée.Au secours du bas peuple

Prenant la parole en présence des autorités administratives et locales de l’arrondissement de Douala V, des élites traditionnelles, des forces de maintien de l’ordre, Célestine Ketcha Courtès, Ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Mindhu) a ainsi apprécié: «c’est une initiative attendue et pertinente. Nous allons prendre le maximum d’informations et nous allons mettre sur la table de qui de droit en disant que nous pensons que ce projet est bon pour les populations de Ngombe. Et si toutes les conditions sont réunies, parce que là où la route passe, le développement suit, une fois qu’il y aura ces logements sociaux, ces logements de moyen standing, ces services de base, centres commerciaux, hôpitaux, le goudron entrera dans Ngombe, à Lendi; je m’engage donc à faciliter les voies d’accès». Et de poursuivre tout sourire: «j’appelle nos fils qui portent cette belle initiative qui fait partie des recommandations du président de la République, au professionnalisme. l’engagement, la loyauté vis-à-vis de leur pays. Nous comptons sur vous pour nous donner le planning de mise en œuvre, le planning d’exécution et autres éléments qui nous permettent d’être forts pour vous accompagner».

Par ailleurs, selon les porteurs du projet, ce qui a déjà été fait à Lendi est l’aménagement d’un site de 356 ha dans les règles de l’art avec la construction des routes de 20, 15, 25 et 12 mètres. Les règles de construction de vie nouvelles ayant été respectées. Une route de 40 mètres a aussi été faite pour accéder à ce site. «Nous avons en plus, entamé l’extension du réseau électrique avec les premières poses des poteaux en béton pour électrifier la zone de Lendi B. Pour le site de 600 ha, nous comptons apporter des éléments plus innovants avec par exemple, l’eau, l’électricité, les lampadaires. Nous voulons que ceux qui achètent les terrains puissent déjà trouver cela en place. C’est le pourquoi de la visite du ministre», explique Caline Ngoulla, manager du projet de logements sociaux à la Sci.

Réactions

Jeannette Tchamba, Diaspora Modèle Cameroun : «Nous voulons ramener 10000 de nos frères de la diaspora au Cameroun pour des investissements productifs à l’horizon 2025»

Je prends la parole en ma qualité de mascotte de « Diaspora modèle Cameroun » pour saluer tous les efforts du gouvernement dans le cadre de la recherche des solutions pour un retour massif des fils de la Nation afin de participer au grand projet de l’émergence. « Diaspora modèle Cameroun » a récemment lancé avec son grand partenaire Sci Evolution le programme “Billet Retour Cameroun” afin d’accompagner L’Etat du Cameroun à davantage solidifier le grand pont avec sa diaspora. Ce programme commence à porter des fruits depuis que nos frères de la diaspora ont l’assurance d’une facilitation au Cameroun des transactions liées au foncier et à l’immobilier. La présence de Mme le Ministre de l’Habitat et du développement urbain, des autorités administratives, municipales, traditionnelles et religieuses, à Sci Evolution témoigne du grand intérêt que l’Etat accorde au secteur privé, au logement décent de ses populations en général et de sa diaspora en particulier. Nous comptons avec son soutien constant contribuer à ramener 10.000 de nos frères de la diaspora au Cameroun pour des investissements productifs à l’horizon 2025 et par ma voix, les 18 antennes de Diaspora modèle Cameroun et ses quelques 6000 membres disent merci au Ministre de l’Habitat et du développement urbain.Caline Ngoulla, responsable de la stratégie et du développement à la Société immobilière Evolution Sarl : «Nous avons sollicité l’onction du gouvernement pour rendre les projets accessibles»

Le fait majeur est l’inauguration de 600 ha à Ngombe et dont nous venons d’obtenir le titre foncier. Nous avons déjà lancé les travaux de lotissement. Nous envisageons de faire des logements sociaux qui tiennent sur 10 ha pour la classe moyenne et la couche un peu aisée. Et 17 ha pour la couche défavorisée. C’est pourquoi Mme le Ministre dans son discours, a apprécié ce qui a été fait par notre entreprise. Ce d’autant plus qu’à l’en croire, nous avons bien fait de penser à aider le gouvernement ou l’Etat du Cameroun dans les missions qui leur sont régaliennes. Nous sommes une société civile qui œuvre sur plusieurs domaines: l’immobilier (lotissements, immatriculations), les bâtiments. Aux populations, nous leur disons que la Sci s’est créée, elle a beaucoup souffert mais elle a compris que pour avancer, il faut le faire avec l’Etat. Nous avons sollicité l’onction du gouvernement pour rendre les projets accessibles à la basse couche. Ce site de 600 hectares, nous le mettons à la disposition de toutes les couches sociales en termes de prix, de confort, de bien-être. Les populations doivent savoir que cela ne vaut plus la peine de penser à vivre dans les zones marécageuses parce qu’elles veulent acheter les terrains moins cher. Elles doivent savoir qu’avec l’appui de l’Etat aujourd’hui, c’est possible d’avoir un bon espace de vie peu importe le peu de moyens que l’on dispose.

Célestine Ketcha Courtès, Minhdu : «Ce projet est une initiative attendue et pertinente»

Chers opérateurs économiques engagés à accompagner la transformation positive de Ngombe et Lendi, distingués populations de Ngombe et Lendi, Mme le secrétaire d’Etat en charge de l’Habitat et moi-même, sommes comme les chiens de chasse du Président de la République. Partout où il est question d’un projet qui peut rentrer dans le cadre de la vision du Chef de l’Etat, nous sommes prêtes à parcourir comme vous l’avez constaté cet après-midi (Ndlr: 25 mai dernier) des kilomètres pour venir voir le projet, comprendre le projet, savoir ce qui est attendu de nous et voir ce que nous pouvons faire ensemble pour que la vision du Chef de l’Etat soit une réalité. Nous avons vu et je puis vous dire que sur la route nous avons vu la traduction de la volonté des populations à être logés. Nous avons vu de vastes terres disponibles pour accueillir les Camerounais. Il y a 2 millions de gap de logements. C’est-à-dire que si vous construisez même 100, 1000, 2000 logements aujourd’hui, vous allez avoir des preneurs parce que la demande est là. Et lorsque la demande est là, la production est justifiée et pertinente. Ce projet depuis la 1ere présentation rentre dans l’axe de ce que demande le Chef de l’Etat. L’Etat ne peut pas tout faire. C’est ensemble qu’un Etat avec ses fils concourent au développement durable.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter