Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 05 16Article 597166

Infos Business of Sunday, 16 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Guerre au NOSO : le GICAM va rencontrer Dion Ngute le 18 mai

Le GICAM va rencontrer Dion Ngute le 18 mai Le GICAM va rencontrer Dion Ngute le 18 mai

•Le Gicam veut proposer ses solutions pour ramener la paix au Noso

•Les responsables de l'organsisation vont rencontrer le premier ministre le 18 mai

•Ils évoqueront également l'insécurité judiciaire au Cameroun


Le groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) entend jouer son rôle pour retour à la paix dans Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun. C’est deux régions en guerre depuis 4 ans sont à reconstruire. Le plus grand syndicat des patrons d’entreprise rencontrera le premier ministre Dion Ngute le 18 mai prochain à Douala.

En dehors à l’insécurité judiciaire qui affecte les climats des affaires au Cameroun, Célestin Tawamba et ses collègues évoqueront avec le premier ministre Joseph Dion Ngute, les solutions pour une sortie de crise au Noso. Le GICAM entend formuler des proposition concrètes.


« Lors de la cérémonie du 18 mai, les patrons lui présenteront leurs propositions pour la résolution de la crise anglophone et annonceront les contributions financières de leurs entreprises à l’effort de reconstruction des villes et villages ravagés par le conflit », a révélé Jeune Afrique.

En septembre 2018, le GICAM avait sorti un rapport pour retracer l’impact de la crise anglophone sur l’économie camerounaise. Le document indiquait que l’exportation du café et du cacao a diminué de 20% du fait de la crise. Ceci représente une perte de 56 milliards de francs CFA.


« La filière cacao-café subit avec une acuité particulière les effets de cette crise sécuritaire compte tenu de ses spécificités et de l’importance de ces Régions dans la production de ces filières. Le Sud-Ouest représente notamment 45% de la production cacaoyère nationale tandis que le Nord-Ouest est le principal bassin de production du café arabica avec plus de 70% de la production nationale. », peut-on lire dans le document.


Le premier ministre Joseph Dion Ngute, originaire de la région anglophone est favorable au retour à la paix par des moyens négociés et pacifiques contrairement à d’autres membres du gouvernement qui ne jurent que par la méthode forte. Plus 3000 personnes ont été tuées dans les affrontements au Nord-Ouest et au Sud-Ouest du Cameroun. Ces deux régions, souhaitent avoir leur autonomie vis-vis du Cameroun francophone.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter