Vous-êtes ici: AccueilBusiness2019 08 08Article 469337

Business News of Thursday, 8 August 2019

Source: ecomatin.net

Grand Nord: 14 milliards pour construire deux centrales solaires

D’une capacité de 25 MW, ces deux ouvrages, dont la livraison est prévue en 2020, seront respectivement réalisés dans les localités de Guider et de Maroua.

Energy of Cameroun (Eneo) et un Consortium de développeurs composé de Scater Solar, Izuba Energy Sphinx Energy ont signé un protocole d’accord pour la réalisation de deux centrales solaires photovoltaïques. D’une puissance globale de 25 MWc, les deux centrales solaires seront construites dans les localités de Guider (10 MWc), région du Nord et de Maroua (15 MWc), région de l’Extrême Nord du Cameroun. Le coût d’investissement de ces infrastructures est estimé à 22 millions d’Euros, soit près de 14 milliards FCFA. Elles devraient fournir annuellement une énergie électrique de 49 GWh, dont le prix par kWh est jugé très compétitif par rapport au marché. Ces deux centrales, dont la mise en service est prévue en 2020, permettront d’améliorer l’offre et le mix énergétiques au Cameroun, principalement dans le réseau interconnecté Nord, par la contribution d’une énergie propre.

Il faut préciser que c’est le 16 juillet 2019 qu’Eneo Cameroun et le Consortium ont signé ce protocole d’accord, permettant de définir les modalités de structuration du Projet de même que les étapes clés du développement des 02 centrales solaires. La signature de ce protocole d’accord est une étape importante qui ouvre la voie à la finalisation du contrat d’achat d’électricité (PPA) avec Eneo et au début des travaux de construction, les études d’impact environnemental et le volet foncier étant achevés à 40%.

C’était aussi conformément à la Loi N°2011/022 du 14 décembre 2011 régissant le secteur de l’électricité au Cameroun que Eneo, l’opérateur électrique national, avait sélectionné le Consortium pour financer, construire, exploiter et vendre l’énergie électrique produite par les centrales solaires de Maroua et de Guider a l’issue d’un processus d’appel d’offres international lancé le 06 octobre 2017 sous la supervision du ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee) et de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel).

D’autre part, le Consortium de développeurs composé de Scater Solar, Izuba Energy Sphinx Energy ne vient pas en terrain inconnu. Selon des informations, ils possèdent une expérience cumulée dans le développement des centrales solaires, soit près de 1000 MW de capacité globale en exploitation, et environ 700 MW additionnelle en construction, et 5000 MW en développement, dont une partie considérable réalisée en Afrique.