Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 03 17Article 580543

Business News of Wednesday, 17 March 2021

Source: Actu Cameroun

Franc CFA: clair-obscur sur les réformes de la BEAC

Alors que mission avait été donnée à la BEAC et à la Commission de la Cemac par la conférence des chefs d’État de la Cemac en décembre 2019 de réfléchir sur un nouveau cadre de coopération monétaire avec la France à court terme, tout semble se figer au moment où, contre toute attente, des rumeurs persistantes annoncent la mise en circulation imminente d’une nouvelle gamme de billets dans l’espace communautaire.


Le 22 novembre 2019 à Yaoundé, au sortir de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cemac sur l’avenir de la coopération monétaire avec la France, notamment le franc CFA, les chefs d’Etat avaient réaffirmé leur volonté de disposer d’une monnaie stable et forte. Concernant particulièrement la coopération monétaire avec la France, portant sur le Franc CFA, ils ont décidé d’encourager une réflexion approfondie sur les conditions et le cadre d’une nouvelle coopération. A cet effet, ils ont chargé la BEAC sous la supervision de l’UMAC, dé proposer, dans des délais raisonnables, un schéma approprié, conduisant à l’évolution de la monnaie commune.

Près de deux ans après cette réunion de haut niveau, le temps a suspendu son envol tant à la BEAC qu’à la Commission de la Cemac. Rien ne filtre de ces réformes attendues pour fixer l’espace communautaire sur son destin monétaire. Bien que le président camerounais, Paul Biya, ait appelé à davantage «rester flexible à toute proposition de réforme visant à consolider son action et à assurer les meilleures conditions pour une contribution efficace de la politique monétaire à un développement de la sous-région », force est de constater que le Franc CFA a encore de beaux jours devant lui.

D’autant plus, qu’en Afrique de l’Ouest, l’Uemoa a engagé une réforme même si celle-ci reste contestée et sujette à polémique du fait du maintien de nombre de points querellés. En dehors du changement de nom de la désormais ancienne devise, l’Eco, les caractéristiques de la monnaie quant à elles n’ont vraiment pas changé : parité fixe face à l’euro, devise à elle reste exclusivement adossée. De plus, elle continue d’être battue en France.

S’agissant particulièrement de l’émission monétaire, l’on apprend par la voie des réseaux sociaux que la Banque de France vient de proposer à la BEAC, de nouveaux visuels de monnaie qui seront bientôt en circulation dans l’espace communautaire. «Il s’agit de la confiance renouvelée à la zone Franc parce que l’on ne peut investir dans l’émission monétaire et penser que l’on va démanteler un système qui est décrié depuis des années», indique Boniface Mbala, économiste. Pour lui, il s’agit d’un fort ancrage aux relations actuelles et passées entre la France et les pays de la Cemac. Toutes choses qui démontrent que la réforme tant attendue n’est pas pour demain.

La mise en circulation d’une nouvelle gamme de billets vise selon les experts, à renforcer la crédibilité et la sécurité d’une monnaie. Mais, s’agissant du franc CFA, difficile de savoir si la sécurité des billets de banque de l’espace communautaire est mise à mal au même rythme que les devises européenne et américaine par exemple.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter