Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 03 18Article 580978

Business News of Thursday, 18 March 2021

Source: L'Anecdote n°1167

Endettement : les créances du FMI en augmentation de 139%

L’encours des crédits du Cameroun envers l’institution a fait un grand bond en trois ans. L’exposition du Fonds à l’égard du pays est évaluée à 2,7 % de son Pib en 2020.

Le Cameroun pourrait bénéficier d’un soutien financier supplémentaire du Fonds monétaire international (Fmi), dans le cadre de la facilité de crédit rapide (Fer). A fin 2020, l’encours des crédits envers le Fmi était de 759 millions de Dts (la monnaie du Fmi), soit 620,86 milliards de FCFA. En 2019, cet encours était de 330,4 milliards de FCFA et 259,5 milliards en 2018. L’encours des crédits du Cameroun envers le Fmi a donc bondi de 139,2% en trois ans. L’exposition du Fmi à l’égard du Cameroun est évaluée à 2^ % de son Pib en 2020.

Les services du Fmi soulignent que la capacité de remboursement du Cameroun reste solide avec des remboursements annuels inférieurs à 0,6 % du Pib sur la période allant de 2020 à 2034. Néanmoins, cet encours représente 275% de la quote-part du Cameroun auprès du Fmi contre 135%en2019et 121,8% en 2018. Cet encours représente aussi 19,9% des recettes d’exportations de biens et services et presqu’autant ( 19,69%) par rapport aux recettes de l’Etat.

Avec l’apparition de la Covid-19 en 2020, le Fmi a accordé au pays une aide financière de 225 milliards de FCFA au titre de la facilité de crédit rapide (Fer), de même qu’il a accédé à la de mande du gouvernement pour une prorogation de l’accord au titre de la facilité élargie de crédit (Fee) et un rééchelonnement de l’accès aux ressources de cet accord. Les fonds de la Fer proviendront du guichet «chocs exogènes» et constituent un appui budgétaire destiné à combler l’écart de financement de la balance des paiements. Les services du Fmi jugent que la dette publique du Cameroun est viable, «à condition que des ressources concessionnelles suffisantes soient trouvées pour combler le besoin de financement et que de nouveaux emprunts non concessionnels, ne soient pas contractés».

La prorogation de l’accord appuyé par la Fee et de rééchelonnement de l’accès aux ressources y relatives, laisse assez de temps aux services du Fmi pour mener les entretiens à terme, et permette d’achever la sixième et dernière revue du programme des réformes économiques et financières lorsque la situation reviendra à la normale. Le Fmi note que la pandémie de la Covid-19 continue de poser de gros problèmes au Cameroun. Le fléchissement de l’activité économique et le-choc persistant sur les termes de l’échange, entraînent des tensions considérables sur les finances publiques et un besoin urgent de financement de la balance des paiements.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter