Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 01 25Article 569011

Business News of Monday, 25 January 2021

Source: Actu Cameroun

En cinq ans, le Programme de promotion de l’entrepreneuriat jeune a créé 2?000 entreprises

Le Programme de promotion de l’entrepreneuriat jeune (Pea-jeune), financé par le Fonds international de développement agricole (Fida), affiche un taux de réalisation de 53,86% à fin 2020. Le coordonnateur national, Alfred Bela Tomo, a publié le 19 janvier, le bilan de cinq ans (2015-2020) d’existence de ce programme.

Selon ce responsable, les réalisations de 2020 sont globalement «?satisfaisantes?» malgré le Covid-19 et le climat sociopolitique dans le Nord-Ouest. En effet, à fin 2020, les résultats cumulés font état de 1?993 entreprises établies sur un objectif à terme de 3700 entreprises, soit un taux de réalisation de 53,86%. En plus, 38,78% de ces entreprises sont gérées par les femmes. Par ailleurs, 7?972 emplois ont été créés, soit 53,86% par rapport à la cible finale. Tous ces emplois et entreprises sont concentrés dans le développement du secteur agricole et pastoral, notamment dans le secteur aquacole.

Le projet, qui a déjà mobilisé environ 1,5 milliard de FCFA, a permis de moderniser trois stations d’aquaculture et d’accroître la capacité des écloseries. Ce qui a entraîné la production de 647?000 alevins de poisson-chat africain et de 370?000 alevins de tilapia.

Selon le Fida, le secteur avicole est ciblé ici parce que la production de poissons Cameroun ne suffit pas à répondre à la demande intérieure estimée à 400?000 tonnes par an, en raison de manque d’équipements performants de pêche et de pêcheurs qualifiés. En conséquence, le pays doit importer plus de 200?000 tonnes de produits halieutiques par an pour la consommation nationale. Mais grâce au Pea-Jeunes, cette tendance est à la baisse depuis 3 ans. À la fin du projet en 2022, il est question de créer 5?040 entreprises individuelles et /ou collectives et touchés directement 50?400 ménages.