Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 02 04Article 489385

Business News of Tuesday, 4 February 2020

Source: Cameroon Info

Economie numérique: le MINPOSTEL envisage de taxer les transactions en ligne

La question a été abordée par la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, lors du conseil de cabinet du mois de janvier 2020.
Le Conseil de cabinet tenu le jeudi 23 janvier 2020, présidé par le Premier Ministre Joseph Dion Ngute, a été marqué par un exposé du ministre des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL), Minette Libom li Likeng, sur la mise en œuvre des directives concernant le développement des communications électroniques au Cameroun.

Selon le quotidien Le Jour édition du 3 février 2020, le communiqué publié au terme de ce conseil de cabinet précise que «le gouvernement s’emploie avec l’appui de la BEAC et des organismes partenaires, à la réalisation des opérations de règlement et de compensation des transactions générées par la plateforme unifiée (via le code USSD #237#). A terme, les prélèvements opérés sur les plateformes innovantes serviront à alimenter un Fonds de Développement du Numérique».

Pour le MINPOSTEL, la mise en œuvre de ce plan nécessite des actions transversales telles que l’amélioration de la gouvernance, le renforcement du capital humain et de la confiance numérique, la prise en compte des aspects environnementaux et la mise à disposition des ressources financières adéquates.

D’après le journal, la ministre s’est aussi prononcée sur le processus d’assainissement des ressources humaines de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART), «à travers notamment la mise en œuvre d’un nouvel organigramme qui prend en compte les métiers relatifs au recouvrement des redevances dues et au contrôle des activités des opérateurs».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter