Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 05 16Article 513400

Advertorial of Saturday, 16 May 2020

Source: agenceecofin.com

Economie: le régime Biya à nouveau humilié internationalement


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

S&P Global Ratings (Standard and Poors) a abaissé la note souveraine du Cameroun à «?B-?». C’est le niveau le plus bas dans la catégorie des pays très spéculatifs pour des bailleurs de fonds. Moody’s pour sa part a maintenu la première économie de la Cemac dans la note «?B 2?», une position qui se situe dans l’avant-dernier niveau de la catégorie «?très spéculatif?».

Les deux organisations s’accordent au moins sur deux points qui, selon eux, justifient la faible note du Cameroun : la crise anglophone et les incertitudes sur le processus de transition politique. «?Les tensions sociopolitiques dans les régions de l’ouest anglophone ont montré peu de signes d’atténuation, malgré le dialogue national qui s’est tenu à la fin 2019. La crise continue de peser sur les perspectives économiques du Cameroun. Le complexe agro-industriel Cameroon Development Corporation (CDC), premier employeur du pays après l’administration publique, a dû réduire ses activités dans ces régions?» explique les analystes de S&P Global Ratings.

Les deux agences estiment aussi que la pandémie de coronavirus, qui sévit dans le monde, aura des impacts sur l’économie du pays. «?La propagation rapide et grandissante de l’épidémie de coronavirus, la détérioration des perspectives économiques mondiales, la chute des prix du pétrole et les turbulences sur les marchés financiers créent un choc économique et financier grave et étendu. Pour le Cameroun, le principal canal de transmission est l’impact de la baisse des prix du pétrole sur les recettes publiques ainsi que le repli des revenus d’exportations et le resserrement des conditions de financement extérieur?», indique Moody’s.

Bonnes perspectives de croissance

Moody’s semble cependant légèrement plus optimiste. Cet optimisme repose notamment sur le fait que les exportations du pays ne portent pas essentiellement sur le pétrole. Le Cameroun a en effet une base plus diversifiée des revenus extérieurs. L’agence de notation estime aussi que les nombreux investissements publics dans les infrastructures, l’agricole et l’énergie sont des points forts.

Pour S&P Global Ratings, malgré les défis qui se posent au Cameroun, le pays affiche de bonnes perspectives de croissance. L’agence estime aussi que son appartenance à la Cemac permettra aux pays de cette communauté de toujours bénéficier des réserves de change en cas de problèmes. Même si une part importante des populations ne le ressent pas, le Cameroun a une solide position extérieure, avec des réserves de change qui pouvaient couvrir 7,4 mois d’importations, selon les institutions financières internationales.

Il existe une inquiétude élevée sur la dette publique du Cameroun, parce que le Cameroun a tiré des ressources supplémentaires sur les emprunts effectués auprès des bailleurs de fonds, mais qui n’avaient pas encore été décaissés. Il a aussi une dette contingente qui cumule la part due par des sociétés parapubliques. Mais son secteur financier ne risque pas une instabilité, car le poids du secteur bancaire sur le PIB était estimé à seulement 20%, à la fin du mois d’avril 2020.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter