Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 03 28Article 501712

Business News of Saturday, 28 March 2020

Source: Actu Cameroun

Coronavirus : les prix du citron de l’ail et du gingembre en hausse

Depuis quelques jours, on voit des informations circuler sur les réseaux sociaux. En effet, de nombreuses personnes affirment que des produits comme le citron, le gingembre, l’ail et l’aloe Vera, sont « bons » pour vaincre le coronavirus.

Même si l’efficacité de ces médicaments n’est pas prouvée par les scientifiques, certains ne semblent pas être découragés, au contraire il y’a une ruée vers les marchés pour chercher ces « remèdes miracles » contre le virus.

Une situation qui a eu comme conséquence, la hausse des prix du citron, de l’ail, du gingembre et de l’aloe Vera. En effet, flairant le bon coup, certains commerçants véreux profitent de la situation pour doubler, voire tripler les prix desdits produits. Par exemple à Douala, le quotidien Cameroon Tribune nous renseigne qu’au marché Sandaga « le prix de certaines denrées a flambé dans des proportions surréalistes. 3 citrons coutaient 500 FCFA il y a quelques jours, puis les prix ont encore grimpé. L’aloe Vera, l’ail et le gingembre connaissent aussi des hausses de prix ahurissantes. En raison de la croyance en de présumées vertus miraculeuses contre le coronavirus ».



« J’ai envoyé ma fille me prendre des limons pour une décoction, elle est rentrée me dire que c’était trop cher : Un fruit à 300 FCFA », témoigne une riveraine interrogée par le journal. Toutefois, les vendeuses précisent que ce sont les grossistes qui sont en grande partie responsables de cette hausse des prix.

Cependant, ce n’est pas seulement ces produits alimentaires qui connaissent une hausse, des articles comme des masques et les gels hydroalcooliques connaissent également une flambée des prix. En effet les prix des masques de protection au marché Dakar ont quintuplé, la pièce qui habituellement vendue à 200 frs coûte désormais 1000 FCFA.

Une situation que les autorités locales ne veulent pas voir perdurer. En effet, victime de cette hausse des prix dans une pharmacie le Maire de Douala III, Valentin Epoupa a convoqué le responsable de l’établissement à la mairie et a ensuite saisi la délégation régionale du Mincommerce.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter