Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 10 29Article 552568

xxxxxxxxxxx of Thursday, 29 October 2020

Source: Investiraucameroun.com

Economie : le Cameroun rate la levée des 35 milliards FCFA annoncée

Sorti sur le marché monétaire pour lever 35 milliards FCFA, le Cameroun a manqué son objectif. Sa dernière émission d’OTA a été souscrite à 59,3%, ne rapportant que 20 milliards FCFA. Ce résultat serait néanmoins un exploit pour une maturité à 10 ans, selon les responsables du Trésor.

De sources internes au ministère des Finances, le Trésor public camerounais n’a pas fait carton plein au terme de son émission d’obligations du Trésor assimilables (OTA) pour un montant de 35 milliards FCFA, effectuée le 21 octobre 2020 sur le marché monétaire de la Cemac. Puisque la demande exprimée par le Cameroun n’a été couverte qu’à 59,3%, apprend-on.

Concrètement, sur l’enveloppe requise, seulement 20 milliards FCFA ont pu être mobilisés, à un taux d’intérêt de 7%, pour une maturité de 10 ans. En dépit de ce montant inférieur à la demande, les responsables de la direction générale du Trésor affichent une certaine satisfaction, au regard des spécificités de cet emprunt de long terme. « Il convient de relever que le montant mobilisé à ce taux de 7% est un véritable exploit pour une maturité de 10 ans. Habituellement, les perspectives des SVT (spécialistes et valeurs du Trésor) se limitent à 5 ou 6 ans. Au-delà, ils n'ont pas beaucoup de visibilité et par conséquent ne prennent pas souvent de risque », explique une source proche du dossier au ministère des Finances.

Le Cameroun boucle ainsi sa 2e opération de ce type sur le marché des titres publics de la Beac, après celle du 7 octobre 2020. Au cours de celle-ci, le pays avait fait carton plein, en mobilisant les 35 milliards FCFA sollicités, au travers d’une émission d’OTA à 7 ans de maturité, assortis d’un taux d’intérêt de 6%. Deux nouveaux emprunts de long terme (7 et 10 ans de maturité) sont prévus au mois de novembre 2020.

Au total, au cours du 4e trimestre 2020, le Trésor public camerounais ambitionne de mobiliser 120 milliards FCFA, par émissions successives d’OTA sur le marché monétaire. Cette ambition est d’autant plus légitime qu’entre avril et juin 2020, le pays avait déjà conduit avec succès sur ce même marché, un programme d’émissions d’OTA, qui avait permis de récolter une enveloppe globale de 219,4 milliards FCFA, sur un besoin global de 220 milliards FCFA.

Le gouvernement se recentrait ainsi sur le marché monétaire pour mobiliser les ressources financières de long terme, au détriment du marché financier jadis prisé par les pouvoirs publics. Pour expliquer cette réorientation de sa politique d’endettement sur le marché sous-régional des capitaux, le ministère des Finances invoque à la fois la flexibilité, la diligence et les coûts plus compétitifs des opérations sur le marché monétaire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter