Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 02 22Article 574798

Business News of Monday, 22 February 2021

Source: Lybonar Times

Drames sur les routes: doit-on fermer définitivement l'agence Avenir voyage ?

Leader sur l’axe Foumban-Yaoundé, cette agence a effectué cette nuit un autre accident dont le bilan risque être très lourd en vies humaines blessés.

En attendant les résultats de l’enquête, on se rappelle que dans la nuit du 26 au 27 décembre 2020, deux bus de l’agence avaient fait un double accident qui avait laissé sur le carreau 35 morts et 18 blessés graves au niveau du pont Nomale à Ndikimeki.

Suite à cette hécatombe, le ministre des Transports Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a suspendu le 29 décembre 2020 « à titre conservatoire, pour une durée d’un (01) mois » l’agence « pour violation grave de la réglementation en vigueur ayant manifestement conduit à l’accident ».
Toutefois, dans un communiqué à la fin de cette période de suspension, le ministre des Transports relève que les mesures prescrites à la compagnie Ets Avenir Voyages montrent après évaluation des services compétents un « taux de réalisation insuffisant et insatisfaisant » et proroge « pour une durée d’un (01) mois avec sursis pendant 3 mois la suspension ». Suite à ce communiqué la compagnie a repris du service.

Nous sommes le 22 février, soit moins d’un mois après cette prorogation et revoilà Avenir Voyages dans un accident dont le bilan d’après les premières informations recueillies est lourd.

Sous réserve des résultats de l’enquête de ce second drame en l’espace de 2 mois, La fermeture définitive de cette Agence doit être envisagée.