Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 11 26Article 558596

Business News of Thursday, 26 November 2020

Source: L'Anecdote n°1145

Douanes : un peu plus de 491 milliards de FCFA collectés

La Direction générale vient de rendre compte des recettes obtenues au troisième trimestre de cet exercice budgétaire 2020.
491,7 MILLIARDS valent 104,8% en termes de taux de réalisation pour cette énième performance des Douanes camerounaises. Car, l’enveloppe qui représente le montant des recettes collectées au cours de ce troisième trimestre de l’année 2020, dépasse de loin l’objectif les 469,1 milliards de FCFA assigné à l’institution au cours de cette période.

Soit 22,6 milliards de FCFA en plus calculette en main. Autant dire que c’est un nouvel exploit à mettre à l’actif de la Direction Générale des Douanes (Dgd), le fruit d’une bonne collaboration et d’une stratégie visant à optimiser les recettes au cours de cette période, eu égard à la crise ambiante.

La crise sanitaire du coronavirus qui continue d’affecter plusieurs économies mondiales, a également infligé un sérieux coup à nombre des secteurs de l’économie camerounaise à l’instar des douanes avec la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes, ordonnée par le gouvernement par crainte de résurgence du virus. Ainsi, l’Etat a recouru à un recadrage des objectifs de recettes.

Les recettes, initialement assignées à la Dgd à 859,2 milliards de FCFA, on été ramenées à 650 milliards de FCFA, soit une baisse d’ordre de 22,6% par rapport à l’exercice 2019. Ce qui a amené la Dgd à revoir sa stratégie en vue de maintenir le cap des performances enregistrées jusqu’ici. En effet, au début du mois de novembre dernier, le dg Edwin Fongod Nuvaga, et ses collaborateurs ont arrêté une stratégie spécialement orientée vers la fin d’année.

Ce d’autant plus des jours encore plus difficiles semblent se dessiner à l’horizon avec la crise sanitaire qui suit son cours. Les discussions au parlement en plein déroulement actuellement, en vue de la validation du budget 2021, laissent entrevoir encore des objectifs de recettes en retrait.

La stratégie s’articule autour d’une dizaine de points à savoir: le renforcement de l’analyse des risques ; la poursuite de l’extension du CIVIC ; le suivi de l’apurement des restes à recouvrer ; la rationalisation des contrôles; la mise en place d’une cellule de veille ; la poursuite des ventes aux enchères publiques des marchandises ; lé suivi de certaines marchandises pourvoyeuses d’un grand potentiel de recettes ; la fluidité des opérations ; le renforcement du partenariat et des dispositifs de lutte contre le commerce illicite et les trafics illicites.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter