Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 04 23Article 592126

xxxxxxxxxxx of Friday, 23 April 2021

Source: ecomatin.net

Douanes camerounaises: 77,8 milliards de recettes attendues en avril 2021

Avec un différentiel de droits compromis ou éludés estimé à 13,2 milliards de FCFA par rapport aux amendes encaissées, un déficit de collecte de recettes de 7,3 milliards de FCFA enregistré en janvier et en février 2021, les 12 secteurs qui composent l'administration douanière devront redoubler d'efforts pour atteindre l'enveloppe de 804 milliards de FCFA de recettes au terme de l'année budgétaire 2021.

La 144ème session de la commission d’approbation des dossiers contentieux des douanes camerounaises déroulée le 6 avril 2021 a révélé un montant soutenu de droits des douanes compromis ou éludés du fait de fraude et de la contrebande. Il ressort ainsi des 13 unités sédentaires des secteurs, hors Littoral l et le Sud ll, un montant de droits compromis ou éludés de plus de 20 millions de FCFA. Les unités d’active de l’institution (22 unités) ont enregistré un montant de 28, 4 millions de FCFA de droits compromis ou éludés. Soit un total de droits compromis ou éludés évalué lors de cette session à 48,5 millions de FCFA, constatés au cours de 145 contentieux. Le cumul des amendes infligées par les douanes camerounaises aux différents contrevenants s’élève par conséquent à 35,3 millions de FCFA. Correspondant à un différentiel de droits estimés à 13,2 millions de FCFA. Bien que négligeable, cette enveloppe impacte négativement sur les performances douanières au regard de la régularité des faits de fraude et de contrebande à la réglementation douanière.

Avec un objectif moyen de recettes de 67 milliards de FCFA par mois, les douanes camerounaises ont accusé une contre performance lors des deux premiers mois de l’exercice 2021. La période s’est soldée par une mobilisation de 119 milliards de FCFA. La moyenne de collecte se situe ainsi, au regard de cette performance, à 59,5 milliards de FCFA par mois. Loin de l’objectif prévisionnel fixé à 67 milliards de FCFA par mois (7,3 milliards de FCFA de résultat négatif). Pour le mois d’avril 2021, les douanes camerounaises devront collecter un montant de 77,8 milliards de FCFA de recettes. Il est attendu du secteur Littoral l, plus important en termes de contribution, un montant de 55,6 milliards de FCFA. Le secteur Sud 2 reversera 13,5 milliards de FCFA. 6,3 milliards de FCFA pour le secteur Littoral ll, 642,2 millions de FCFA destinés au Sud-ouest, 578 millions de FCFA pour Nord et 441,7 millions de FCFA attendus du secteur Extrême-Nord. Les secteurs Centre, Adamaoua, Sud l, Est, Nord-ouest et Ouest mobiliseront respectivement pour ce mois d’avril 2021, des recettes respectives de 320,8 millions de FCFA, 165,4 millions de FCFA , 97,6 millions de FCFA, 50,1 millions de FCFA, 11 millions de FCFA, et 10 millions de FCFA.

Au sein de l’administration douanière, on apprendra que les résultats mitigés enregistrés au premier trimestre 2021 reflètent la tendance de l’exercice précédent marqué par un contexte national et international défavorable: pandémie covid-19, mise en production du système Camcis, baisse des cours des matières premières, fluctuations du naira, fraude et la contrebande, poursuite de la mise en œuvre des engagements avec le Fonds Monétaire International (FMI) etc…

L’année 2020 s’était achevée par un bilan positif avec de 705,2 milliards de FCFA, correspondant à une hausse de recettes de 55,2 milliards de FCFA par rapport au montant initialement attendu qui s’élevait à 650 milliards de FCFA. Taux de réalisation de 108,5 %. Hamadjam Raphaël, Chef de la cellule des statistiques des douanes camerounaises attribue cette performance à quelques facteurs: une conjoncture prévisionnelle moins catastrophique (17,6% contre des prévisions de baisse évaluée à 19%), l’impact favorable des mesures nouvelles de la loi de finances 2020, le bon niveau de recouvrement, l’apurement important de la dette de l’Etat et des marketeurs, et la bonne tenue du contentieux douanier. Mais également à la forte contribution des produits tels que les carburants, les véhicules de tourisme, les articles de friperie, les carreaux, du clinker, les bois bruts, les véhicules de transport des marchandises et les cigarettes. Dans le même registre, les douanes camerounaises ont bénéficié d’importantes recettes versées par des majors de l’industrie camerounaise (Total, la Sabc, Green oil, Cami, Congelcam, Sangoten, Sorepco, Tradex). Pourtant, au troisième trimestre 2020, les recettes collectées par les douanes camerounaises accusaient à trois mois de la fin de l’année budgétaire, un retard de 159 milliards de FCFA (491,7 milliards de FCFA au 30 septembre 2020), sur un objectif de 650 milliards de FCFA. A titre de rappel, une collecte de recettes de 804 milliards de FCFA est attendue des douanes camerounaises au terme de l’exercice 2021.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter