Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 02 16Article 573616

Business News of Tuesday, 16 February 2021

Source: camerouweb.com

Dernières heures: la marche contre Enéo suspendue

Dans une publication qu'il vient de faire sur sa page Facebook, notre confrère Jean Bruno Tagne annonce que la marche qu'avait prévue Les Patriotes contre la compagnie Enéo a été suspendue à la dernière minute.


Voici en intégralité, la publication

Ils avaient prévu une grande marche de protestation contre les coupures intempestives d’électricité par Eneo. Le groupe dénommé Les Patriotes a décidé de suspendre cette manifestation qu’ils avaient appelé dans toutes les villes du Cameroun. Chaque marcheur devait avoir une lampe tempête à la main, signe que cet outil ancien est devenu le recours des consommateurs d’énergie au Cameroun à cause des délestages d’Eneo.

La décision de suspendre cette marche a été décidée après une rencontre lundi 15 février 2021 entre le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Gaston Eloundou Essomba, le directeur général d’Eneo, Éric Mansuy et les Patriotes.
Au cours de cette rencontre houleuse qui a duré près de quatre heures, les Patriotes ont évoqués toutes les récriminations contre Eneo qui ont justifié leur mot d’ordre de marche : coupures intempestives d’électricité, surfacturations, mauvaise qualité des compteurs, baisse de tension, mauvais accueil du personnel d’Eneo, arnaque des usagers par les agents d’Eneo, etc. « Avec une telle qualité d’énergie, l’émergence du Cameroun n’est pas possible », a insisté le porte-parole des Patriotes.

Le ministre Gaston Eloundou Essomba a présenté la situation du secteur de l’électricité au Cameroun en insistant sur les investissements qui ont été réalisés ces dernières années par le gouvernement dans le sens de l’amélioration de la qualité de l’énergie. Il a cité entre autres les barrages de Memve’ele, Mekin, Lom-Pangar et d’autres qui sont en projet. Le ministre a ajouté que le gouvernement dépense au moins un milliard de francs Cfa de carburant par mois pour faire fonctionner les centrales thermiques. « Reconnaissons que des efforts sont faits », a-t-il lancé aux Patriotes.

Le directeur général de Eneo, Éric Mansuy quant à lui a reconnu certaines récriminations des Patriotes et a promis d’y remédier. Notamment le comportement de certains agents d’Eneo et des sous-traitants de cette société, notamment ceux chargés de relever les compteurs. Éric Mansuy a ensuite évoqué les problèmes qui plombent la qualité de service chez Eneo : le vol d’énergie qui fait perdre à la société près de 30% de ses recettes, les dettes qui cumulaient encore il n’y a pas très longtemps à près de 250 milliards de francs Cfa, l’incivisme sur les infrastructures de la société, l’obsolescence de certains équipements, le retard d’investissement dans le secteur de l’électricité, etc.

Le directeur général d’Eneo a ensuite invité les Patriotes à sensibiliser les consommateurs d’énergie au Cameroun a plus de régularité dans le paiement des factures dues et surtout à mettre fin au vol et à la fraude.
Autant d’explications qui ont semblé convaincre les Patriotes qui ont décidé dans la foulée de suspendre leur marche contre les coupures intempestives d’électricité au Cameroun. Ils ont tout de même promis de veiller à ce que le gouvernement et Eneo tiennent leurs promesses d’amélioration du service public de l’électricité au Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter